Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Péninsule acadienne Leadership local pour assurer le succès des régions

Publié le 20 mars 2014 à 14 h 35
Auteur :
Marie-Christine Carrière
Le développement des régions rurales peut parfois être ardu et pour différentes raisons. Toutefois, pas question de baisser les bras pour assurer la pérennité de notre économie.

 

 

Jeudi, l’économiste Pierre-Marcel Desjardins a rencontré des acteurs économiques de la Péninsule acadienne. Une conférence organisée pour dresser un portrait de la situation des régions sur différents aspects. Plusieurs défis demeurent, le vieillissement de la population, le déclin démographique, le niveau de scolarité plus faible que dans les zones urbaines et le manque de main-d’œuvre.

 

Selon lui, économiquement parlant, le pire est passé. « Effectivement, le pire de la récession de 2008-2009 est derrière nous. Ça ne veut pas dire que nous n’avons plus de problèmes ou que tous les défis ont disparu, mais je pense qu’il y a des jours meilleurs qui vont arriver », a précisé Pierre-Marcel Desjardins.

 

Une mise à jour importante pour les acteurs économiques de la région. Reste à voir comment les efforts se feront ressentir au cours des prochains mois et des prochaines années pour assurer le développement global de la Péninsule.

 

Pierre-Marcel Desjardins ne donne aucune solution miracle. Chaque région doit miser sur ses caractéristiques uniques. Les communautés doivent se prendre en main. Il doit avoir un leadership local dans un cadre développé par le gouvernement et elles doivent établir leurs priorités puis un plan d’action. Une vision partagée par les membres du Conseil économique présents à la conférence.

 

 « Aujourd’hui, peut-être ce leadership a diminué. On prenait peut-être pour acquis que ça allait continuer, mais il y a beaucoup de défis. J’invite particulièrement les jeunes à relever ces défis », a souligné Jules Haché, président de la Chambre de commerce des Îles Lamèque et Miscou.

 

Pour réussir, Pierre-Marcel Desjardins encourage fortement le développement des micro-entreprises et des PME qui ont, selon lui, plus de chance de réussir à moyen et long terme. Il ajoute également que les ressources naturelles doivent être au centre de la croissance économique du Nouveau-Brunswick.

 

En pleine année électorale, ce sont certainement des constats sur lesquels les organismes d’ici vont se baser pour demander des changements dans la région.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok