Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Un groupe de citoyens inquiets Du méthane dans des puits d’eau à Gaspé

Publié le 4 mars 2014 à 15 h 59
Auteur :
Denis-Michel Thibeault

Trois ou quatre puits d’eau du secteur Sandy Beach seraient contaminés de méthane. C’est du moins ce qu’avance le groupe de citoyens Ensemble pour l’avenir durable du grand Gaspé et sa présidente, Lise Chartrand.


« Ils ont trouvé dans trois ou quatre puits ici autour du quartier Sandy Beach du méthane. Nous depuis le début c’est ce que nous craignions. »

 

Mais d’où provient le méthane contenu dans les puits d’eau potable des citoyens de la ville de Gaspé ? C’est une question qui semble présentement impossible à répondre. La ville de Gaspé lance la balle dans le camp du ministère de l’Environnement encore incapable de nous confirmer la provenance du produit en date de mardi après-midi.

 

Madame Chartrand s’interroge sur l’échantillonnage du secteur Sandy Beach.

 « Ce qui veut dire qu’il y a des gens dont l’eau n’a pas été testée et d’autres qui l’ont été. Ce qui fait que ceux qui n’ont pas été testés se posent des questions ce matin à savoir si nous avons du méthane dans notre eau et en quelles quantités. Pourquoi est-ce que le gouvernement n’a pas fait un échantillonnage, tout le tour dans le rayon de 2 kilomètres du puits horizontal comme les experts le proposait»

 

Certaines personnes, comme ce citoyen rencontré se questionnent.

« Évidemment que c’est toujours un peu préoccupant, surtout lorsque l’on parle d’eau potable les gens ici sont prisonniers des puits artésiens parce que les systèmes d’aqueduc c’est hors de question dans le coin. Évidemment, c’est préoccupant si on commence à trouver du méthane dans les puits. »

 

Pétrolia n’était pas au courant de la présence de méthane dans les puits d’eau lorsque CHAU a joint la compagnie mardi matin. La porte-parole a d’ailleurs refusée de commenter la nouvelle. Pétrolia nous réfère au ministère de l’Environnement qui détient les informations des propriétaires dont les puits d’eau sont atteints. Le ministère se donne du temps avant de commenter la nouvelle. Le directeur régional Jean-Marie Dionne n’était pas disponible mardi.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok