Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Carleton-sur-Mer Une douzaine de maires élus sans opposition

Publié le 10 octobre 2017 à 12 h 04
Auteur :
Karyne Boudreau

La période de mise en candidature se terminait vendredi pour les élections municipales du 5 novembre prochain. Une bonne douzaine de municipalités ont élu ou réélu leur maire, sans aucune opposition.


Il y a notamment une grande concentration de municipalités dans Avignon Est qui reconduisent leur maire par acclamation…

Sur l’ensemble des plateaux de la Matapédia jusqu’à Nouvelle, dans les 8 municipalités concernées, il n’y aura élection qu’à Pointe-à-la-Croix, Escuminac et Matapédia.

Ainsi…

Richard Saint-Laurent demeure maire de Nouvelle;

François Boulay reste à la tête de Ristigouche-sud-Est;

Guy Richard est réélu à Lascension de Patapédia;

Ghislain Michaud à Saint-François d’Assise;

Doris Deschêne à Saint-André-de-Restigouche;

Guy Gallant à Saint-Alexis de Matapédia.

 

Nous avons d’ailleurs parlé à M. Gallant ce matin. Heureux d’être réélu, M. Gallant met un bémol par contre à cette situation qui ne permet pas, comme c’est le cas pendant une campagne électorale, de faire des débats qui mettent en relief les priorités des citoyens.

 « C’est qu’on n’a pas nécessairement le pouls de nos citoyens, c’est pour ça que je fais pas mal tous les ans une journée citoyenne pour aller chercher leur avis sur soi les chemins, les bâtiments, les activités… Faut définir sur quoi portera la journée, mais habituellement on a une bonne participation», dit le maire de St-Alexis-de-matapédia.

Comme on le sait, M. Gallant, qui est aussi préfet de la MRC d’Avignon, a des visées sur l’investiture libérale en vue des prochaines élections provinciales qui s’annonce pour 2018.

S’il demeurera préfet jusqu’en février 2018, puisque l’élection sur ce poste ne se fera qu’à ce moment, il risque de ne pas pouvoir solliciter un nouveau mandat à ce titre s’il devenait candidat libéral pour la circonscription de Bonaventure.

Nous lui avons demandé comment il voyait la suite des choses…

 « Si je gagnais l’investiture du parti Libéral dans Bonaventure, je me retire de préfet c’est sûr, mais comme maire, vu que le rôle politique est beaucoup plus secondaire, ça change rien, ça va plutôt à l’élection. Si je deviens député je devrai me retirer comme maire », dit M. Gallant.

Dans Avignon Ouest et dans Bonaventure, la très large majorité des municipalités sont en élection à la mairie. En fait, seules les municipalités de Hope, dans l’arrière Pays de Paspébiac, et de New Richmond ont reconduit leur maire sans opposition.

À Hope, Hazen Whittom demeure ainsi à la tête de la municipalité alors qu’ Éric Dubé entreprend un second mandat à New Richmond. Nous avons recueillis les commentaires de ce dernier ce matin.

 « Je pense que c’est un message clair. Je crois que les gens ont apprécié ce qu’on a fait dans les quatre dernières années. C’est comme une note de passage. Ils ont vraiment reconnu le travail qu’on a fait comme conseil parce que c’est pratiquement tout le conseil, la grosse majorité du conseil qui a été réélu sans opposition », dit M. Dubé qui dit avoir l’intention de poursuivre son implication à titre d’administrateur et président de la Société du chemin de fer de la Gaspésie. M. Dubé n’exclue pas de prendre la relève de Jean-Guy Poirier comme préfet. L’ensemble des maires de la MRC de Bonaventure auront à désigner un nouveau préfet en novembre.

 « Interessé… oui dans le sens que je pense que tous les élus devraient être intéressés par ça, sauf qu’il y a aussi 11 élections dans la MRC de Bonaventure et on doit attendre le résultat le 6 novembre. L’assemblée pour ça est prévue à la fin de novembre », dit M. Dubé.

Dans Rocher Percé maintenant, il y aura élections à la mairie à Port-Daniel-Gascons, ainsi qu’à Chandler, Grande-Rivière et Percé ou pas moins de 5 candidats s’affronteront pour redonner un maire à cette municipalité sous tutelle et sans conseil municipal depuis près d’un an maintenant.

À Sainte-Thérèse-de-Gaspé, Roberto Blondin fait son entrée en politique municipale comme maire élu sans opposition.

Notons aussi que la préfète Nadia Minassian est reconduite aux commandes de la MRC Rocher-Percé par acclamation également.

Dans le secteur de la Côte-de-Gaspé finalement, des luttes se confirme à Gaspé, à Cloridorme, à Grande-Vallée ainsi qu’à Mudochville ou pas moins de quatre candidats se disputent la mairie.

Petite-Vallée a pour sa part élu son maire par acclamation puisque Noel Marie-Clavet est entrée sans opposition.

 

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CHAU Nouvelles

Voir tous les tweets »