Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Chandler Une clinique des troubles cognitifs à domicile en Gaspésie

Publié le 16 février 2017 à 15 h 45
Auteur :
Alexandre Courtemanche

 

La clinique de la mémoire de Rocher-Percé, spécialisée en détection et traitement de troubles cognitifs comme l’Alzheimer, est devenue une référence au Québec. C’est qu’elle se déplace directement chez les patients, permettant ainsi à un plus grand nombre de gaspésiens d’être suivis. Le modèle devrait faire de petits devrait sur l’ensemble du territoire gaspésien d’ici 2019. 

« Notre vie a basculé quasiment du tout au tout. Tu apprends qu'il y a une maladie comme celle-là, et que ça va aller en progressant. »

-Denise Alain, proche aidante 

L’époux de Mme Alain a été diagnostiqué d’une maladie cognitive dégénérative il y a 5 ans. La Clinique de la mémoire les a rapidement pris en charge, explique Hélène Chagnon, Infirmière clinicienne: « Ce qu'on veut, c'est garder les gens le plus longtemps possible à la maison. En mettant ses services-là de façon progressive, ces gens-là peuvent vivre une vie normale le plus longtemps possible. »


capture_d__cran_2017-02-16___15.40.40-tk

La clinique de Rocher-Percé a développé une approche unique au Québec. Elle intervient directement chez ses patients, ce qui permet de rejoindre ceux qui n'ont pas de médecin de famille.

«Au début, on s'occupait tellement de moi, j’avais l’impression qu'il n'y avait que moi!»

-Valmont Arsenault, bénéficiaire de la clinique de la mémoire


capture_d__cran_2017-02-16___15.41.15-42

Les interventions des professionnels de la clinique permettent d’effectuer un diagnostic précoce, permettant ainsi, dans de nombreux cas, de retarder l’évolution de la maladie. Plus de 400 personnes ont été rencontrées depuis l'ouverture de la clinique en 2012. Surtout, elle fait réaliser aux victimes et leurs proches qu’ils ne sont pas seuls dans leur combat.

« Tu te sens isolée et en désespoir. Tu sens vraiment isolé quand tu es pris avec cette maladie-là. Tu ne sais pas ce qui va arriver, ce qu'on doit faire. Il y a un million de choses qui te passent en tête. Tandis que quand tu es avec des gens qui sont dans la même situation, bien, tu peux échanger. »

-Denise Alain

Le Ministère de la santé a salué l’approche développée par la clinique. Une deuxième a récemment ouvert ses portes dans la Baie-des-Chaleurs, et l’ensemble du territoire gaspésien sera desservi d’ici 2019.

capture_d__cran_2017-02-16___15.40.50-0f

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CHAU Nouvelles

Voir tous les tweets »