Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Bonaventure Aider des jeunes à retrouver leur chemin…

Publié le 2 octobre 2017 à 16 h 24
Auteur :
Karyne Boudreau

Le Carrefour jeunesse-emploi Avignon-Bonaventure a réussi à aider 26% plus de jeunes dans la dernière année même si son financement a été amputé 50 000$.  Et comme l’a constaté  Karyne Boudreau, l’organisme permet de donner espoir à des jeunes gaspésiens qui croient avoir perdu leur chemin…

Il y a 5 Carrefours jeunesse-emploi en Gaspésie qui desservent les jeunes de 16 à 35 ans qui ont besoin d’un coup de pouce...

 « Qu’ils travaillent ou qu’ils soient sans emplois. Qui sont un  peu déboussolés, loin du marché du travail ou de l’école. C’est vraiment les aider à s’émanciper et à réaliser leurs aspirations », dit Judith Bujold, conseillère d’orientation au Carrefour jeunesse-emploi, Avignon-Bonaventure.

C’est le cas de Maxime Boivin, 26 ans, qui a pu bénéficier du service d’orientation.


http://chau.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/capture_d__cran_2017-10-02___16.38.02-yh7rc.png

« Je me suis dit, c’est le moment ou jamais de prendre ma vie en main et de faire ce que je veux faire sinon je vais me retrouver à 35 ans et faire de petites "jobines" le restant de mes jours et ce n’est pas ce que je veux », dit le jeune.

Avec la conseillère en orientation, il a pu identifier ses forces et ses aspirations pour planifier un retour aux études.

« J’ai une idée vraiment claire dans mon esprit, plus que jamais. Je sais exactement ou est-ce que je m’en va », dit Maxime Boivin

L’an dernier, le Carrefour qui dessert les MRC de Bonaventure et d’Avignon est parvenu à répondre aux demandes de 648 jeunes, comparativement à 512 l’année précédente, et ce malgré une coupe de 50 000$ dans son financement.

http://chau.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/capture_d__cran_2017-10-02___16.37.36-yd3hf.png

 

 « C’est en serrant les coudes et en se rapprochant le plus possible des jeunes que cette année on a pu faire plus avec un peu moins », soutient Judith Bujold, conseillère d’orientation.

« On parle de 26 % d’augmentation de présence auprès des jeunes. Mais il y a un prix à payer pour ça aussi. C’est qu’on a été moins présents dans les comités de travail et de concertation dans le milieu », poursuit le coordonnateur de l’organisme qui continu d’offrir divers services comme de l’aide pour la recherche d’emploi, pour un retour à l’école ou pour un démarrage d’entreprise.

http://chau.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/capture_d__cran_2017-10-02___16.39.10-1jfd7.png

« Il y a des jeunes qui vivent de l’isolement social et économique donc la mission du Carrefour a toujours son sens et encore plus je dirais», dit Ronald Ménard.

Et pour poursuivre dans sa lignée, ça prend des sous dit le M. Ménard qui avait d’ailleurs un souhait à formuler pour le 20e anniversaire de l’organisme. 

« On espère que nos élus vont prendre note de la situation parce qu’à un moment donné, ça fait des choix déchirants», conclue le coordonnateur.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CHAU Nouvelles

Voir tous les tweets »