Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Carleton-sur-Mer Train de passager : Sébastien Proulx réajuste le tir

Publié le 18 janvier 2017 à 17 h 10
Auteur :
Karyne Boudreau

Le ministre responsable de la région Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine change son fusil d’épaule dans le dossier du train. Sébastien Proulx se ravise et affirme aujourd’hui que le retour du train de passagers n’est pas relégué aux oubliettes.

http://chau.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/capture_d__cran_2017-01-18___17.04.27-d96x7.png

« Je vais être très clair sur le fait que le retour des trains de passagers n’est pas écarté. À long terme là, l’objectif a toujours été le même », a affirmé aujourd’hui le ministre Proulx dans une entrevue exclusive accordée à CHAUTVA.


Pourtant jeudi à Chandler, le ministre affirmait ceci : « Les analyses vont se faire au ministère des transports pour voir comment on peu, avec les sommes qui sont disponibles, faire plus long, dans un trajet différent, parce qu’il n’y aura pas l’élément passager et ce sera que l’élément marchandise »


Et cette déclaration a inquiété les tenants du retour du train de passager. Le ministre Proulx tenait aujourd’hui à les rassurer : « Moi je ne dis pas non au retour des  passagers. Pas du tout. Ce que je dis, c’est qu’il va falloir faire des choix », a précisé le ministre.


Affirmant n’avoir jamais demandé l'abandon du train de passager au profit du train de marchandise, les élus gaspésiens réclamaient hier à Québec de maintenir bien vivante l’éventualité d’un retour du train de passager en Gaspésie.


http://chau.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/capture_d__cran_2017-01-18___17.04.54-hc369.png


La crainte exprimée par les tenants du retour de via rail sur le territoire, c’est qu’une mise à niveau qui ne considèrerait que le transport de marchandise jusqu’à Gaspé, se fasse en ne respectant pas les standards minimums qui, éventuellement, permettraient de recevoir à nouveau des trains de passager.


Selon le ministre, l’intention du Gouvernement est de poursuivre des analyses pour répondre au consensus actuel, tout en s’assurant, à terme, de réhabiliter le chemin de fer dans son ensemble.


Le ministre n’a toute fois pas été en mesure de préciser à quel moment l’analyse du ministère des transports sera complétée, ni quand le gouvernement confirmera de combien les gaspésiens disposeront pour que les personnes et les marchandises puisse se remettre sur les rails.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CHAU Nouvelles

Voir tous les tweets »