Publicité

Produits Kevin Bacon


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Entre Maria et Nouvelle Sur la route avec la popote

Publié le 28 mars 2017 à 16 h 30
Auteur :
Karyne Boudreau
C’est la semaine des popotes roulantes au Québec. Dans les neufs centres d’action bénévoles de la Gaspésie, des centaines de repas sont concoctés et distribués chaque semaine à gens en perte d’autonomie.

Le Centre d’action Saint-Alphonse Nouvelle a été le premier à offrir ce service en Gaspésie il y a 33 ans.  Chaque semaine, pas moins d’une cinquantaine de bénévoles sont impliqués dans la popote roulante. Sylvie Landry voit à la bonne marche de l’opération qui s’échelonne sur deux jours.

http://chau.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/capture_d__cran_2017-03-28___16.30.58-35n19.png

 

« Ce matin, il y a une cinquantaine de repas qui s’en vont. Ils ont été cuisinés hier, enveloppés sous vide et cuisiné par notre cuisinière en chef avec nos bénévoles », explique Mme Landry.

Chaque mardi, beau temps mauvais temps, Gaston Chouinard fait la route entre Maria et Nouvelle pour joindre ceux qui vont distribuer les repas à domicile dans chaque localité.

http://chau.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/capture_d__cran_2017-03-28___16.32.37-mspz0.png

 

« Ça me fait une sortie et on rencontre des gens pis on fini par faire parti d’une grande famille  , la grande famille des bénévoles. Et ce n’est pas rien », dit notre chauffeur du jour.

 

Comme le territoire est grand, et pour accommoder le distributeur de Nouvelle, M. Chouinard se garde une maison, et pas n’importe laquelle…

 

« Vous allez rencontrer une personne très charmante, Mme Rosaria Leblanc. Elle a toujours quelque chose pour moi… une petite gâterie, une menthe ou des noix… », se réjouit le bénévole qui dit recevoir beaucoup en échange de son temps.

http://chau.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/capture_d__cran_2017-03-28___16.33.19-vc023.png

Rosaria Leblanc est âgée de 88 ans. Elle vit encore chez-elle, seule, à l’aide de différents services de maintien à domicile. Elle fait appel à la popote roulante depuis quatre ans.

 

« Ça m’empêche de faire des repas… Pour moi c’est bon. Puis c’est très bon! Je l’aime! En même temps ça me fait quelqu’un qui vient et je lui fais toujours des petits cadeaux quand il entre » dit la dame, tout sourire.

« Retour

Question de la semaine

Croyez-vous que le MTQ respectera les délais prévus et rouvrira le pont de Cascapédia en juin 2018?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CHAU Nouvelles

Voir tous les tweets »