Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Gaspésie Pas d'annonce pour le train en 2016

Publié le 13 décembre 2016 à 15 h 41
Auteur :
Alexandre Courtemanche
Le dossier du train n’aboutira pas avant les Fêtes. C’est ce que confirme le bureau du ministre des Transports. Semble-t-il que Québec veut réfléchir d’avantage avant de faire une annonce sur l’avenir du rail en Gaspésie, après avoir entendu les sorties publiques de nombreux élus régionaux, réclamant le retour du train de marchandise  jusqu’à Gaspé… dans les plus brefs délais.

Malgré les dires du ministre responsable de la Gaspésie, le dossier du train ne sera pas réglé en 2016.  Une nouvelle pourtant bien reçue par les élus de la région.

« C'est une bonne nouvelle, mais on va attendre. Ce ne serait pas la première fois que le gouvernement dit une chose et ne la réalise pas. »

-Sylvain Roy, député de Bonaventure

Dans les derniers mois, la dynamique économique a changé dans l’est de la péninsule. Les constructeurs éoliens se tournent vers l’exportation. Des partenaires industriels majeurs ont besoin du train.

« Que l’annonce soit faite en décembre ou en janvier, ça importe peu. L’important c’est d’avoir une bonne annonce, porteuse d’avenir. On a l’impression non seulement d’avoir été entendu par le ministère, mais d’avoir été compris également. »

-Daniel Coté, maire de Gaspé

Le hic, c’est que le ministère des transports n’avait pas considéré faire rouler le train jusqu’à Gaspé en priorité. Depuis deux ans, les fonctionnaires tablent sur une mise-à-niveau par tronçon du chemin de fer.

« C'est vrai qu'à l'origine, le plan était différent, c'était une approche par étapes. Mais maintenant les choses ont bien changé dans les derniers mois »

Éric Dubé, président de la société de chemin de fer de la Gaspésie.

« Ultimement, la personne imputable, c'est le ministre. Il doit assumer le leadership qui s'impose. Et jusqu'à présent, je ne perçois pas encore ce leadership. »

Gaétan Lelièvre, député de Gaspé

La table des préfets de la Gaspésie s’est réunie lundi pour faire le point sur le dossier du train. Guy Gallant, son président, a été nommé porte-parole du dossier auprès de Québec. Son objectif : s’assurer que le ministre des transports comprenne que l’économie de  la Gaspésie a un besoin urgent du rail.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CHAU Nouvelles

Voir tous les tweets »