Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Inkerman Un parc intergénérationnel à Inkerman

Publié le 20 juin 2017 à 14 h 31
Auteur :
Annie Levasseur

La persévérance mène souvent à de grandes choses. Six femmes de la petite communauté d’Inkerman, dans la Péninsule acadienne, l’ont prouvé. Elles ont créé un parc intergénérationnel. Une infrastructure qui fait le bonheur des petits comme des grands.

 

Six femmes d’Inkerman ont récemment vu leur rêve prendre forme. Au lieu de se plaindre qu’il n’y avait rien pour leurs enfants dans leur petite communauté, elles ont construit un parc.

 

« Ce qui nous touche beaucoup, c’est de voir les enfants et les ados avec leurs parents qui sont ici et qui ne sont pas sur les cellulaires ou devant les écrans. Ça, c’est vraiment beaucoup », explique une des cofondatrices du parc, Vicky Haché.

http://chau.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/topo_parc_inkerman__20juin2017_-fyp4x.jpg

La valeur totale du parc est de 300 000 $. Les gouvernements provincial et fédéral ont fourni environ 100 000 $.

 

« Ce sont des collectes de fonds que nous avons mis sur pied (…) À chaque porte que nous avons  frappée, soit dans la communauté ou les entreprises, tout le monde a été très généreux », affirme une autre cofondatrice, Glenda Robichaud.

               

C’est grâce à l’engament des membres de la communauté que ce parc a vu le jour. Ils l’ont bâti du début à la fin.

 

« Quand on avait besoin de bénévoles pour monter ce parc-là dans les chaleurs intenses, ou n’importe quand, ils disaient toujours oui avec un grand sourire. C’était autant les petits enfants que les adultes et même les personnes âgées qui sont venus nous donner un coup de main », mentionne Glenda Robichaud.

 

« Il y avait des mamans qui gardaient nos enfants pour que l’on puisse travailler très tard quand on faisait les collectes de fonds. C’était vraiment important et ça a été un travail d’équipe », ajoute Vicky Haché.

 http://chau.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/topo_parc_inkerman__20juin2017_-3-48kq1.jpg            

En plus de faire bouger les jeunes, les femmes qui ont initié le projet voulaient créer des liens entre les générations.

 

« Avec qui tu viens au parc? Avec mamie », dit une jeune utilisatrice du parc.

 

« Des pépères et des mémères viennent jouer au ballon avec les petits enfants. Au niveau intergénérationnel, c’est merveilleux », raconte Glenda Robichaud.

  http://chau.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/topo_parc_inkerman__20juin2017_-4-wsnb7.jpg

Les citoyens d’Inkerman apprécient grandement la nouvelle infrastructure.

 

« C’est important pour la santé. On a des structures pour faire des exercices. On a la piste de marche, on a de tout. »

 

« Ça fait changement que de toujours rester à la maison. Ça aide aussi les plus grands à sortir de la maison », indiquent des citoyennes.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok