Publicité

Produits Kevin Bacon


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Carleton-sur-Mer Abandon du train de passagers en Gaspésie ?

Publié le 17 janvier 2017 à 17 h 05
Auteur :
Karyne Boudreau

Sébastien Proulx affirme que les Gaspésiens peuvent oublier le retour du train de passagers en Gaspésie.  Lors de son passage dans la région la semaine dernière, le ministre responsable de la Gaspésie-Le-Îles-de-la-Madeleine affirme que Québec a choisi de prioriser le train de marchandise, après la sortie des élus de la région de Gaspé.

 

« Nous on travaille sur les deux scénarios : rendre le train de marchandises à Gaspé, sans pour autant oublier les démarches entreprises pour amener le train passager a New Carlisle », affirme d’entrée de jeu Jean-Guy Poirier, préfet, MRC Bonaventure

 

Les porteurs du dossier du train disent n'avoir jamais demandé l'abandon du train de passager au profit du train de marchandise.

 

On veut amener le train de marchandises jusqu'à Gaspé parce que ça va la rentabilité à court et moyen et long terme … mais on ne veut pas laisser tomber passagers », a ajouté Eric Dubé, président de la Société de chemin de fer et maire de New Richmond

 

Pour sa part, Gilles Lamy, porte-parole de la Coalition des gaspésiens pour l’avenir du train de passagers s’est dit outré. « Tu ne peux pas en déshabiller un pour en habiller  un autre. Nous autres, personne ne nous a contacté, personne ne nous a parlé, on a juste été tassé comme ça. C’est un peu insultant je dirais. Même s’il reste qu’ils ont besoin du train de marchandise, mais il y a moyen de ramener les deux. »

 

Devant nos caméras la semaine dernière, le ministre responsable de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Sébastien Proulx parlait pourtant bien d'un « nouveau consensus régional » pour justifier le report de l'annonce prévue en novembre et annonçant une nouvelle analyse pour la mise à niveau du rail par Québec.  

 « Les analyses vont se faire au ministère des transports pour voir comment on peu, avec les sommes qui sont disponibles, faire plus long, dans un trajet différent, parce qu’il n’y aura pas l’élément passager et ce sera que l’élément marchandise », a dit le ministre Proulx.

 

L’aspect passager exige une mise à niveau plus compliquée et plus coûteuse en raison de questions de sécurité. Selon Éric Dubé cependant, la mise à niveau pour accueillir le train passager serait complétée jusqu’à Maria. Il n’y aurait donc pas lieu d’abandonner un pour favoriser l’autre.

Rejoint en toute fin d’après-midi, le maire de Gaspé, Daniel Côté, confirme aussi que le consensus régional est bien de prioriser la mise à niveau du rail pour amener le train de marchandise jusqu’à Gaspé, mais qu’il n’a jamais été question d’abandonner pour cela, le transport de passager.

« Retour

Question de la semaine

Politique énergétique du Québec, êtes-vous d'accord avec les orientations du gouvernement?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CHAU Nouvelles

Voir tous les tweets »