Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Caraquet Vivre sur la route

Publié le 27 juillet 2015 à 14 h 19
Auteur :
Annie Levasseur
Tout quitter pour partir en voyage. C’est le rêve de plusieurs familles. Les Baccarelli, de Haute-Savoie en France, sont passés du rêve à la réalité. Ils ont vendu maison et voitures pour parcourir l’Amérique avec leurs deux enfants dans un véhicule qui sort de l’ordinaire pendant deux ans.

Raphaël et Camille n’auront pas la vie ordinaire des enfants de quatre et de six ans. Ils vont parcourir le continent américain.

« Il y a le fait de vivre tous ensemble, de découvrir ça tous ensemble et de développer un esprit de famille. En même temps, il y a la découverte de ce qui est différent de ce que l’on connait. Il y a aussi le fait d’aller vers l’autre, de découvrir de nouvelles choses et d’être ouvert aux autres manières de vivre », explique la voyageuse Jeanne Baccarelli.

photo_vacance_francais2-kz4jf.jpg

Les deux infirmiers de profession font eux-mêmes l’école à leurs fils sur la route. Après un mois de vacances, ils commenceront, au début août, des cours d’une heure trente par jour, six jours par semaine.

« En France, on a la chance d’avoir un système scolaire qui nous permet de faire suivre l’école aux enfants à distance. Ils peuvent donc avancer d’année en année de façon légale. On a reçu une pile de livres pour leur donner des cours », affirme Mathieu Baccarelli.

Leur véhicule a voyagé par navire de la Belgique jusqu’à Halifax et la famille Bacarelli, elle, est arrivée au Canada en avion il y a deux semaines. Ils devraient reprendre un vol à partir du Brésil. Leur camion peut contenir 600 litres d’essence et 500 litres d’eau. Jeanne et Mathieu Baccarelli ont bâti eux-mêmes la section qui leur sert de maison.

« On a fait ça un peu à l’image de notre ancienne maison. Il y a différentes teintes de bois pour que ce soit chaleureux (…) Nous avons équipé le camion d’une partie pour l'électricité et le chauffage. Nous avons un réfrigérateur, un congélateur et un endroit pour cuisiner », ajoute monsieur Baccarelli.

photo_vacance_francais1-5jm7r.jpg

La famille peut vivre dans le véhicule jusqu’à des températures extérieures de -10 degrés Celsius. Elle passera donc l’hiver en Floride.

« C’est suffisamment dépaysant, mais pas trop. L’objectif est de faire une transition douce avec l’Amérique du Nord pour ensuite attaquer l’Amérique du Sud plus sereinement », mentionne le père de famille.

La famille Baccarelli a quitté Caraquet dimanche. Elle se dirige vers la Gaspésie et devrait visiter Québec et Montréal cet automne.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok