Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Bathurst Vers le transport en commun

Publié le 29 janvier 2016 à 09 h 53
Auteur :
Annie Levasseur

Les citoyens de Bathurst pourraient avoir accès au transport en commun au cours de la prochaine année. La Coopérative transport Chaleur travaille à la mise sur pied d’un service de déplacements avec des bénévoles. Cette étape pourrait mener à l’arrivée des autobus dans la région d’ici quelques années.

Financée par le Réseau d’inclusion communautaire Chaleur, la coopérative de transport souhaite offrir un système de raccompagnement. L’organisme est à la recherche d’un directeur qui coordonnerait le service. Le modèle de Déplacement Péninsule est privilégié.

« J’ai eu la chance d’aller voir l’action avec la personne qui prend les appels et qui place les choses en ordre. C’était vraiment bien », indique la coordonnatrice du Réseau d’inclusion communautaire Chaleur, Danielle-Andrée Poirier.

La Coopérative transport Chaleur veut faciliter les déplacements des citoyens qui n’ont pas les moyens d’avoir une voiture.

« La population cible est beaucoup plus grande que les personnes qui vivent dans la pauvreté. Il y a aussi les étudiants du CCNB qui n’ont pas toujours de moyen de transport et les étudiants internationaux qui arrivent au Canada (…) Il y a aussi les personnes aînées », explique la secrétaire de la Coopérative transport Chaleur, Josée-Anne Doucet.

Les utilisateurs paieraient selon le nombre de kilomètres parcourus et les tarifs seraient diminués pour les membres de la coopérative.

« C’est surtout pour les rendez-vous médicaux, pour aller à l’épicerie, des choses comme ça (…) Ce n’est pas pour offrir un service aux personnes qui veulent aller dans les bars tard le soir. C’est vraiment pour remplir les besoins de base », ajoute Josée-Anne Doucet.

Ce projet est la première étape vers l’intégration d’un réseau d’autobus. Un service de taxi est déjà offert dans la région Chaleur et la coopérative veut être complémentaire.

« Ce que nous voulons faire, c’est une union. La population a besoin de tous ces services. Ce que l’on veut apporter, c’est encore plus, c’est  un ajout. On espère pouvoir avoir une belle coopération », mentionne Danielle-Andrée Poirier.

La Coopérative transport Chaleur a pour objectif de mettre en place le service de raccompagnement avec conducteurs bénévoles pour la fin de l’été ou le début de l’automne.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok