Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Caraquet Un premier crabier pour Construction navale Atlantique

Publié le 9 mai 2017 à 13 h 38
Auteur :
Annie Levasseur

Construction navale Atlantique a inauguré, cet avant-midi, son premier crabier. L’entreprise de Bas-Caraquet, qui construit des bateaux uniquement en composite, en est à son troisième navire. Cette mise à l’eau marque un pas de plus vers la relance de l’industrie navale dans la Péninsule acadienne.

 

Après 10 mois de travail, Construction navale Atlatique a remis son premier crabier à ses propriétaires. C’est le troisième navire construit par l’entreprise, mais le plus gros jusqu’à maintenant. Il mesure 55 pieds de long par 22 pieds de large.

 

« Nous sommes les seuls en Amérique qui a le droit de le construire. Nous avons le brevet. C’est un bateau unique. Sa composition est 100 % composite. Ça rend le rendement du bateau vraiment efficace », explique le directeur général de Construction navale Atlantique, Jean-Pierre Robichaud.

http://chau.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/crabier_composite__9mai2017_-2-gmwn2.jpg

Construction navale Atlantique construit tous ses bateaux uniquement en composite. Un matériel innovateur qui les rend plus performants pour les pêcheurs.

 

« C’est plus léger. La durée de vie est plus longue dans les matériaux composites. C’est aussi moins d’entretien (…) Avec les nouveaux quotas qu’ils ont eus, l’important est de se rendre au lieu de pêche et de revenir le plus vite possible », ajoute Jean-Pierre Robichaud.

 

C’est la Première Nation malécite de Viger, située à Cacouna au Québec, qui en a fait l’acquisition.

 

« Ce bateau-là est un modèle nouveau. C’est ce qu’on appelle un multifonction. Ça n’existe pas beaucoup sur le marché. C’est quand même assez récent. À bord de ce bateau-là, il y a de nouvelles technologies », affirme le chef de la Première Nation, Jacques Tremblay.

    http://chau.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/crabier_composite__9mai2017_-3-9y6qf.jpg    

De nouvelles technologies qui simplifient la tâche aux pêcheurs.

 

« Des moteurs qui sont plus économiques, donc meilleur pour l’environnement. C’est un point intéressant pour nous. C’est un multifonction, donc il sert à plusieurs pêches », indique Jacques Tremblay.

Sébastien Labonté sera le capitaine du crabier. Il est impatient de prendre la mer avec son nouveau navire.

 

« C’est un gros bateau, il est large. C’est sûr que ça va bien faire en mer », dit-il.

 

Le Nutamet devrait quitter Caraquet dans les prochains jours. L’équipage prévoit reprendre la pêche au crabe sur la Côte-Nord, au Québec, d’ici deux semaines.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok