Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Exploration pétrolière Règlement sur l'eau potable: Gastem pourrait quitter les lieux

Publié le 5 février 2013 à 16 h 11
Auteur :
Isabelle Larose

Le président-directeur général de Gastem, Raymond Savoie, déplore le processus de réglementation entamé hier à Ristigouche Sud-Est. Il n'écarte pas la possibilité que le futur règlement de la municipalité mette un frein à ses activités ni celle de quitter les lieux.

 

« Pour un certain temps, ça pourrait mettre fin aux activités, on va aller ailleurs, c’est tout. On va aller à des endroits où le bon sens règne », a affirmé M. Savoie.

 

Raymond Savoie déplore le fait que le Québec soit, selon lui, le seul endroit en Amérique du Nord qui adopte de tels règlements pour protéger l’eau potable. Le président-directeur général de Gastem affirme que le forage ne présente aucun danger pour la nappe phréatique. Selon lui, les milliers de forages exécutés en Alberta et au Texas sans altérer la qualité de l’eau potable en sont la preuve.

 

Par ailleurs, M. Savoie a comparé les environnementalistes à des « bonshommes sept heures » tentent de « terroriser la population » en se basant sur des informations non fondées. Il a d’ailleurs écorché le maire de Gaspé, François Roussy, qui a été le premier à adopter un règlement pour protéger l’eau potable dans sa municipalité.

 

« Des gens qui disent n’importe quoi, le maire de Gaspé, c’est une farce, c’est un « joke ». Il arrive et il dit ″ Bon, on va mettre ça à tant de kilomètres!″. Il se base sur quoi pour dire des kilomètres? Il prend ça où? », a questionné M. Savoie.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok