Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Carleton-sur-Mer Pierre Moreau veut concilier forages et environnement

Publié le 12 octobre 2017 à 15 h 10
Auteur :
Karyne Boudreau

Lors d’une entrevue accordée ce matin à CHAUTVA, le nouveau ministre responsable de la Gaspésie, Pierre Moreau, a assuré qu’il était possible de concilier exploitation pétrolière et  respect de l’environnement.


Avec le remaniement ministériel d’hier, Pierre Moreau devient ministre responsable de la Gaspésie - Les Îles-des-la-Madeleine. Il hérite aussi du ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles et aura à ce titre plancher sur les quatre projets de règlements sur les hydrocarbures qu'il se dit d'ailleurs ouvert à amender ou à modifier.


Se disant ni pour, ni contre l’exploitation pétrolière en Gaspésie, il maintient que les activités de forages, d’exploration ou d’exploitation pétrolière,  ne viennent pas nécessairement en contradiction avec le respect de l’environnement.


Cependant, le ministre Moreau tient le même discours que le premier ministre Couillard quant à l’importance de l’acceptabilité sociale avant de considérer tout projet d’exploitation pétrolière.


« On verra s’il y a des amendements ou des modifications à faire. Le premier ministre m’a donné un mandat très large et j’ai l’intention de l’exécuter avec conscience, dans le respect des opinions émises, dans le respect du développement économique et dans le respect de l’environnement en Gaspésie comme partout ailleurs au Québec », a dit monsieur Moreau.


Concernant cette disposition d’un des règlements qui permettrait le forage dans les lacs et les rivières, le ministre a sourcillé et a soutenu qu’il ne donnait pas cette interprétation au règlement… insistant immédiatement sur le fait qu’il était important pour lui de protéger l’eau potable.


« C’est une ressource fragile dont on doit tenir compte. C’est aussi une ressource naturelle au même titre que les autres (…) Et moi-même, je n’accepterais pas un forage près du cours d’eau qui me fourni mon eau », a affirmé le ministre, insistant aussi pour qu’il sera à l’écoute des élus locaux et régionaux qu’ils considèrent les maîtres du développement de la Gaspésie.


« L’idée c’est de dire, assoyons-nous en tant qu’élus locaux, régionaux et moi en tant que ministre, pour trouver une façon harmonieuse de combiner l’un et l’autre », a conclue le ministre.






« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CHAU Nouvelles

Voir tous les tweets »