Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Percé Municipal 2017: cinq candidats se lancent à Percé

Publié le 13 octobre 2017 à 15 h 16
Auteur :
Stéphanie Collin
La Ville de Percé est sous tutelle du gouvernement du Québec depuis maintenant près d'un an. Celle ou celui qui occupera le poste de maire à partir du 5 novembre prochain aura entre autres le défi de ramener l'harmonie et le calme au sein du conseil municipal ainsi que dans le Grand Percé.

En novembre dernier, le conseil municipal de Percé démissionnait en bloc à la suite du non au référendum sur le règlement d'emprunt pour une nouvelle rue commerciale. Près d'un an plus tard, cinq candidats tenteront de reprendre les rênes de la Ville.

«Le maire c'est un président, mais il y a un conseil de ville. C'est la responsabilité de la population d'élire des conseillers qui ont de la capacité, de la bonne volonté, qui sont prêts à discuter et à partager leurs idées», mentionne Owen Bouchard.

http://chau.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/owenbouchar-4fk75.jpg

«Il va falloir se parler pendant quelque temps, et continuer. La communication [...]», dit Alexandre Chouinard.

«Ça toujours été un défi pour un maire ou quelconque personne qui s'occupe des autres d'essayer de mettre tout le monde ensemble. Puis, quand il arrive des gros projets, je pense que ce n'est pas vraiment les référendums qui changent quelque chose, c'est que le public, il faut qu'il soit dans les tables de travail continuellement, voir ce qui se passe», stipule Jean-Guy Dubé.

http://chau.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/jeanguydub_-p521g.jpg

Pour Owen Bouchard, l'accessibilité à l'information est défaillante à Percé.

«Les citoyens ne sont pas informés. Il n'y a pas de visibilité. C'est une des raisons, et peut-être la raison majeure qui m'amène à l'Hôtel de Ville», stipule Owen Bouchard.

«Il faut refaire nos devoirs. Apporter la paix en premier, puis se pencher sur le travail qui a été fait depuis les quatre dernières années», ajoute Jean-Guy Dubé.

Maire de la Ville de Percé de 1983 à 1987, Alexandre Chouinard souhaite reprendre la mairie pour plusieurs raisons.

«Continuer à se développer, on a des sites extraordinaires. On a le Rocher Percé, l'Île-Bonaventure. Toute la côte ici, le Géoparc en arrière, il y a même peut-être des choses à développer encore et consolider aussi nos équipements touristiques», mentionne Alexandre Bouchard.

http://chau.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/alexandrechouinard-wvd28.jpg

Deux autres candidats sont également en lice: Cathy Poirier qui avait annoncé ses couleurs dès le début de l'ouverture des mises en candidature et Guillaume Arbour qui n'était pas disponible pour nous rencontrer.

 

 

 

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CHAU Nouvelles

Voir tous les tweets »