Publicité

Produits Kevin Bacon


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Cap-des-Rosiers Les phares de la Gaspésie célébrés

Publié le 13 juillet 2016 à 15 h 56
Auteur :
Émilie Hamon

Le 13 juillet 1801, des capitaines de navires de la marine marchande formulaient des recommandations pour améliorer la sécurité de la navigation dans les eaux du Saint-Laurent et proposaient, entre autres, la construction de phares.


Le Québec compte aujourd'hui 43 phares traditionnels et, dans le but de les célébrer, la Corporation des gestionnaires des phares de l’estuaire et du golfe du Saint-Laurent a décidé de créer la journée québécoise des phares. Pour l’occasion, sept phares membres de la Corporation ont tenu des festivités comme à Cap-des-Rosiers.


« C’est important pour sensibiliser les gens et faire connaître l’histoire maritime du Québec aussi, par les visites guidées. Et on s’est dit, aussi, qu’il y a beaucoup de gens ici qui n’ont peut-être pas eu l’opportunité ou qui n’ont peut-être pas les moyens de visiter…»
- Lucie Bergeron, trésorière du site historique maritime du phare de Cap-des-Rosiers


Le site historique maritime du phare de Cap-des-Rosiers a donc ouvert ses portes gratuitement entre 9 h et 17 h, une initiative appréciée des visiteurs.


Si la journée québécoise des phares du Québec a été créée pour donner de la visibilité aux phares, elle sert aussi à sensibiliser les visiteurs aux travaux de restauration et de mise en valeur dont certains ont besoin.


« Le phare est en train de perdre des pierres…Enfin, il ne les perd pas, mais il y a beaucoup de fissures, il y a des infiltrations d’eau…»
- Jean-Paul Salaün, président du site historique maritime du phare de Cap-des-Rosiers


Malgré tout, les dirigeants du site historique maritime du phare de Cap-des-Rosiers gardent espoir que le gouvernement fédéral investisse et sauve le bâtiment de 34 mètres, ce qui en fait le plus haut phare du Canada.


Et festivités ou pas, il est toujours possible de découvrir 14 phares en Gaspésie, dont ceux de La Martre, Cap Gaspé, Cap d’Espoir, Pointe Bonaventure et Carleton-sur-Mer.

« Retour

Question de la semaine

Seriez-vous favorable à la législation du cannabis à des fins récréatives?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CHAU Nouvelles

Voir tous les tweets »