Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Saint-Isidore Les jeunes apprennent sur la sécurité

Publié le 20 avril 2017 à 13 h 57
Auteur :
Annie Levasseur

Des élèves de partout dans la Péninsule acadienne ont été sensibilisés à la sécurité, aujourd’hui. Des pompiers, des ambulanciers et des gardes forestiers étaient notamment rassemblés à Saint-Isidore. Une activité appréciée des jeunes.

 

« Il y a beaucoup de choses intéressantes et c’est le fun. »

 

« C’est vraiment le fun », s’exclament des jeunes.

http://chau.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/s_curit__jeunes__20avril2017_-2-ptmw3.jpg

Que ce soit pour parler des abeilles dans les champs de bleuets, de l’importance de mettre de la crème solaire ou de savoir comment manier des outils, les jeunes étaient captivés. Le Sécurijour était présenté pour une cinquième année. Les consignes de sécurité doivent constamment être répétées dit l’organisateur, Bruno Savoie.

 

« Tu vois que la sécurité n’est pas là. Sur un tracteur à gazon, tu as parfois un papa avec son petit garçon sur ses genoux pour couper le gazon. C’est très dangereux », explique-t-il.

 http://chau.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/s_curit__jeunes__20avril2017_-3-tzyvb.jpg

Les élèves de la partout dans la Péninsule acadienne ont pu visiter une vingtaine de kiosques pour apprendre à agir de façon plus sécuritaire.

 

« La meilleure manière de sensibiliser les gens, c’est avec les enfants. Les enfants vont dire à leur père ou leur grand-père que ce qu’ils font est dangereux. Ça réveille le monde et le message se transmet », ajoute Bruno Savoie.

 

Les jeunes disent avoir appris plusieurs trucs qu’ils utiliseront au quotidien.

 

« Je vais essayer d’être sécuritaire avec les scies. »

 

« Quand il y a des ruches dans les champs de bleuets, il ne faut pas aller proche parce qu’elles pourraient nous piquer. »

 

« Pour ma santé, je ne vais pas fumer et je vais être sécuritaire. »

 

« On a appris qu’il ne faut pas écouter de la musique trop forte », affirment des élèves.

http://chau.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/s_curit__jeunes__20avril2017_-4-pd1kq.jpg

Un des sujets qui a particulièrement intéressé les jeunes cette année est l’électricité en raison de la crise du verglas qu’ils ont vécue.

 

« On parle de plans d’autosuffisance pendant des pannes qui sont prolongées. Avant, je n’aurais pas parlé de génératrices, mais là je touche le sujet un peu », mentionne un représentant d’Énergie Nouveau-Brunswick, René Ferguson.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok