Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Caraquet Les candidats d'Acadie-Bathurst sont confiants

Publié le 19 octobre 2015 à 13 h 22
Auteur :
Annie Levasseur

Les 66 374 électeurs de la circonscription d’Acadie-Bathurst sont invités à élire leur prochain député. Ils peuvent choisir entre Dominique Breau, du Parti vert, Serge Cormier, du Parti libéral, Riba Girouard-Riordon, du Parti conservateur, et Jason Godin, du NPD. Le gagnant viendra remplacer le néo-démocrate Yvon Godin qui était en place depuis 18 ans.

Les candidats faisaient tous le tour des bureaux de vote de la circonscription, aujourd’hui. Peu nerveux, ils se disent confiants et impatients de connaitre le résultat.

« Nous sommes contents. C’est comme quand tu vois la ligne d’arrivée d’un marathon. Tu es fatigué, tu as mal partout et tu es content d’arriver. Je suis satisfait de ma campagne (…) J’ai les doigts croisés et j’espère que les gens ont compris le programme du parti », explique Dominique Breau.

photo_election3-cmr3x.jpg

« Ça fait déjà six mois que je suis sur la route et aujourd’hui les gens vont voter. Je pense qu’ils ont eu assez de temps pour prendre leur décision et je pense qu’ils vont prendre la bonne décision. Ça va bien pour moi aujourd’hui, je fais la tournée des pôles », affirme Serge Cormier.

photo_election2-x0kpf.jpg

« Ce qui va arriver va arriver. Je sens que j’ai donné mon 120 %, pas juste 100 %. Ça a bien été avec le groupe qui travaillait avec moi. Ils ont fait du mieux qu’ils ont pu. Je suis satisfaite », indique pour sa part Riba Girouard-Riordon.

photo_election1-v5z4h.jpg

« On se sent fébrile. On est excité et on a hâte de savoir le résultat. Ça a été une longue campagne. On a eu 78 jours de travail, de travail ardu avec nos bénévoles et la famille. Ça a été intense. C’est ce soir qu’on va connaitre le résultat final », mentionne Jason Godin.

photo_election4-ztfwv.jpg

Les électeurs que nous avons rencontrés, aujourd’hui, trouvaient important d’exprimer leur opinion par le vote.

« C’est un droit de citoyen (…) C’est aujourd’hui que l’on va décider qui va gouverner pour les cinq prochaines années », dit Mario Bulger.

« C’est notre pays et il faut qu’il soit gouverné », ajoute Cléophas Haché

« C’est important en tant que citoyen de faire notre part. Il y en a qui chialent et qui ne vont pas voter. Je vais avoir le droit de chialer, je suis venu voter », raconte Angelo Bujold.

photo_election5-zpwxs.jpg

Certains sont heureux de voir cette longue campagne électorale se terminer. C’est le cas de Julienne Roy.

« Tu en viens à ne plus savoir. Une journée tu es pour un et l’autre journée tu es pour l’autre. J’ai eu de la misère. Vous avez voté? Oui, j’ai voté et je suis fière. J’espère que celui pour qui j’ai voté va être élu », dit-elle.

Les électeurs du Nouveau-Brunswick ont jusqu’à 20 h 30 pour aller voter.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok