Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Gesgapegiag L’économie sociale, une solution pour la Gaspésie

Publié le 5 octobre 2017 à 15 h 32
Auteur :
Katerine Roy

L’économie sociale comme solution aux fluctuations économiques et taux de chômage élevé en Gaspésie, c’est ce qui ressort des journées régionales de l’économie sociale qui se déroulent ces jours-ci à Gesgapegiag et à Carleton-sur-Mer.

http://chau.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/capture_d__cran_2017-10-05___14.16.36-72hj1.png 

La Gaspésie compte plusieurs entreprises d’économie sociale  comme des coopératives, des organismes de loisir et de tourisme et même  des centres de la petite enfance.

ANDRÉ RICHARD | Président du Pôle d’économie sociale GÎM

« C’est plus de 200 entreprises qui fournissent 3000 emplois, c’est quand même pas rien »

JEAN-MARTIN AUSSANT  | Dg du Chantier de l’économie sociale

« Ils peuvent développer autant de richesse, mais quand il y a des profits, il y en a beaucoup, ils sont répartis mécaniquement dans l’entreprise.»

http://chau.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/capture_d__cran_2017-10-05___14.17.32-9phv5.png

En août 2017, le Québec enregistrait un taux de chômage de 6,1%. À pareil date, la Gaspésie affichait, de son côté, un taux de 13%, ce qui est deux fois plus.

Pour le président du pôle d’économie sociale de la Gaspésie, l’économie sociale est une des solutions au haut taux de chômage dans la région.

http://chau.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/capture_d__cran_2017-10-05___14.16.58-z1nvj.png

ANDRÉ RICHARD | Président du Pôle d’économie sociale GÎM

« En maintenant des produits et des services qui sont essentiels et qui permettent à des personnes de réintégrer le marché du travail, d’occuper des emplois durables et de qualités. »

JEAN-MARTIN AUSSANT  | Dg du Chantier de l’économie sociale

« Après dix ans d’existence, les entreprises collectives, il y en a la moitié qui existe encore. Il y en a que 20% qui existent encore du côté du privé.»

L’entreprise d’économie sociale vend ou échange des biens et des services afin de répondre aux besoins de la communauté. Un modèle qui est utilisé depuis bien des années dans la communauté autochtone de Gesgapegiag.

BONNIE JEROME | ass. Administration Développement économique Gesgapegiag

« Tous les projets, ici, l’argent retourne à la communauté pour l’éducation, l’emploi.»

Des traditions dont s’inspirent encore la communauté Micmac. Avant d’entreprendre leurs projets, les citoyens sont invités à venir se prononcer.

BONNIE JEROME | ass. Administration Développement économique Gesgapegiag

 «Il faut que tout le monde soit d’accord et comprenne ce qu’on veut faire. En plus de ça, ce n’est pas juste la communauté, on demande les ainés. »

 

 

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CHAU Nouvelles

Voir tous les tweets »