Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Caraquet Le 20e FestiVin bat son plein

Publié le 31 mai 2016 à 17 h 31
Auteur :
Annie Levasseur

Les amateurs de vin de la Péninsule acadienne sont servis, cette semaine, avec le 20e FestiVin de Caraquet qui bat son plein. L’événement a aussi de quoi réjouir les restaurateurs qui y voient une bonne occasion de faire connaitre leurs produits.

Le vin coule à flots cette semaine à Caraquet. Toujours aussi populaire après 20 ans, le FestiVin attire tant les connaisseurs que les amateurs.

« Il ne faut pas avoir peur d’oser. Il faut prendre le vin comme ce que c’est. C’est du jus de raisin que l’on accompagne avec de la bonne bouffe (…) On veut donner le goût aux gens de faire des découvertes », explique le conseiller en vin, Mario Griffin.

photo_festivin3-527cj.jpg

Les participants au séminaire de lundi ont pu apprendre les principes de base de la dégustation.

« Les sens que l’on veut mettre en évidence sont le visuel, l’olfactif et le gustatif. Toute dégustation se fait de cette façon-là si l’on veut analyser ou décortiquer un vin », ajoute Mario Griffin

« Moi, je viens surtout pour socialiser avec les gens. Si on apprend à cuisiner et des conseils sur le vin, c’est un bonus (…) C’est important le FestiVin, c’est vraiment agréable », affirme une participante, Josée Landry.

Pour les restaurateurs de la région, le FestiVin offre des opportunités non seulement durant l’événement, mais tout au long de l’année.

« Ça donne une ouverture d’esprit aux gens sur les accords mets et vins surtout. Aussi, ça leur donne une connaissance autre sur les vins. Pour nous, c’est vraiment bien parce que ça nous pousse à aller plus loin dans la carte des vins », mentionne la propriétaire du Nouvo Caveau, Sonia Jalbert.

photo_festivin2-cpg9y.jpg

Les séminaires du Festivin donnent aussi une bonne visibilité aux institutions. C’est le cas du CCNB qui a présenté un atelier de cuisine lundi.

« Chaque équipe va faire des tapas et à la fin on va déguster les six sortes de tapas avec les vins de monsieur Mario Griffin (…)  Avec le FestiVin, c’est une très belle harmonie. Ça nous fait connaitre en plus. Les gens apprennent qu’il y a des cours qui se donnent ici », indique l’instructrice au CCNB de la Péninsule acadienne, Sylvie Laramée.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok