Publicité

Produits Kevin BaconNRSBijouterie NRS


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Carleton-sur-Mer La relève du Raid

Publié le 7 septembre 2017 à 16 h 28
Auteur :
Katerine Roy

Plus de 200 élèves du secondaire ont participé au Prologue Jeunesse, aujourd’hui, une course multisport qui lance officiellement les activités entourant le Raid international Gaspésie

Des élèves du secondaire des communautés francophones, anglophones et micmacs étaient de la course multisport de plus de 15 km, jeudi après-midi, dans le cadre de la 4e édition du Raid international Gaspésie.

« Il y en a juste une par année donc on en profite au max, parce que c’est vraiment long attendre une année pour en refaire une.» s’enthousiasme Charles-Émile Leblanc, élève du secondaire.

 « Je sais qu’il y en a qui ont fait jusqu’à 5h de routes pour être ici, aujourd’hui.», ajoute Jean-Thomas Boily, copropriétaire Endurance Aventure.


http://chau.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/capture_d__cran_2017-09-07___16.27.30-6hzdw.png

Les jeunes ont dû courir, enfourcher leurs vélos, faire du trekking, monter à bord d’un canot et marcher en équilibre sur une sangle.

 « Je suis allée faire du vélo de montagne quelques fois, de la course…me préparer.», explique Victor Séguin, élève du secondaire.


http://chau.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/capture_d__cran_2017-09-07___16.27.00-0x7wr.png

Chaque année, l’organisation modifie le parcours du raid. Cette fois, les élèves ont quitté la polyvalente pour se rendre à la plage municipale, pour rejoindre des sentiers pédestres, pour, finalement, revenir terminer leur épreuve au point de départ de la course.

 « Qu’est-ce que vous redouter le plus ?

-la nage mais ils viennent de l’annuler, alors c’est correct.», se réjouit Charles-Émile Leblanc.

 « À Cause des fortes pluies, le parcours était plus lent, plus boueux, on a dû raccourcir un peu.», explique Jean-Thomas Boily.


http://chau.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/capture_d__cran_2017-09-07___16.26.35-wryv1.png

Cette année, un membre de chaque équipe qui participe au Raid devait accompagner une équipe de jeunes.

 « Notre mandat, c’est d’être un peu comme des mentors. On essaie de les aider, de les encourager.», Marc Leblanc, Athlète du Raid international Gaspésie.

La plupart des élèves réalise leur course entre deux et trois heures. Les adultes prendront le départ vendredi matin pour des épreuves de 150 ou 300 km.

 

« Retour

Question de la semaine

Croyez-vous que Transports Canada doit revoir la limite de vitesse imposée le 11 août aux navires dans le but de limiter les collisions avec les baleines noires?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CHAU Nouvelles

Voir tous les tweets »