Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Gaspé La Société de chemin de fer a utilisé l'eau salée sur ses rails malgré un avis contraire

Publié le 30 août 2013 à 16 h 47
Auteur :
Caroline Murray-Daignault
Les services de Via Rail ont été stoppés, jeudi, la semaine dernière. La corrosion sur les passages à niveaux nuit à leur bon fonctionnement.

La Société de chemin de fer a utilisé une solution saline pour combattre le problème de végétation sur le chemin de fer. Une semaine plus tard, la situation semble vouloir se rétablir

La Société de chemin de fer de la Gaspésie utilisait des herbicides pour contrer la végétation sur la voie ferrée. Cette technique fut réprimandée et la société a reçu 2 amendes de près de 10 000 $ au courant des 2 dernières années. Elle a donc opté pour l’épandage de solution saline cet été. Le ministère des Transports du Québec avait fortement déconseillé cette pratique dans une lettre adressée à la Société de chemin de fer, le 18 juin dernier. Les dirigeants de la Société sont tout de même allés de l’avant.

 

« On savait aussi dans l’équipe que le sel peut causer de la corrosion sur les rails. Ce que personne ne savait et qu’on sait maintenant, c’est que ça va très vite et que ç’a un effet important en terme de corrosion », avoue le directeur de la Société de chemin de fer de la Gaspésie, Olivier Demers.

 

La Société de chemin de fer a entamé des tests de nettoyage sur 2 passages à niveau. Si les tests s’avèrent concluants, les 27 passages à niveau atteint de corrosion seront rapidement nettoyés.

 

« Ce qu’on a fait, c’est qu’on a rincé le sel qui était présent sur la voie ferrée à grande eau et on a poncé le dessus du rail pour enlever la corrosion et je vous dirais qu’à ce jour, la petite pluie d’aujourd’hui va être déterminante, mais à ce jour c’est concluant », note monsieur Demers.


Reprise de l'épandage d'herbicide


L’épandage d’herbicides, qui contrevient aux lois municipales, a repris depuis quelques jours.


« L’épandage d’herbicides est déjà débuté. On a commencé avant-hier (mardi) ici à Gaspé en direction de Matapédia. En date d’aujourd’hui, on doit être rendu à New Carlisle. Oui, on a fait le traitement par herbicides, on est en train de le faire », affirme Olivier Demers.

 

Le train touristique entrera en fonction le 18 septembre prochain à Gaspé. Dans la Baie-des-Chaleurs, un train de marchandises continue ses passages. La corrosion n’empêche pas au train de passer. Le trajet est ralenti puisque les trains doivent complètement s’immobiliser à chaque passage à niveau atteint de corrosion.


« Un premier train de croisière le 18 septembre et puis un premier train ouvert à toute la population le 22 septembre, ça demeure. On maintient aussi notre service marchandise dans la Baie-des-Chaleurs. On a un train qui circule pratiquement tous les jours dans la Baie-des-Chaleurs. »

 

La Société de chemin de fer de la Gaspésie assure que les passages à niveau seront conformes d’ici la mi-septembre. Reste à voir si VIA Rail reprendra ses services.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CHAU Nouvelles

Voir tous les tweets »