Publicité

Produits Kevin Bacon


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Gaspé L'industrie éolienne réunie à Gaspé

Publié le 12 juin 2017 à 11 h 50
Auteur :
Stéphanie Collin
Quels sont les défis à venir dans la filière éolienne et comment se dessine le futur dans cette industrie? Ce sont des sujets qui sont abordés lors de la 11e édition du colloque sur l'industrie éolienne québécoise.

 «Cette année au menu, on va parler évidemment d'exportation, d'innovations, on va parler d'optimisation des parcs qu'on a déjà construits», explique Frédéric Côté, directeur général du TechnoCentre éolien.

En deux jours, quelques 300 rencontres seront organisées. Les bénéfices sont bien réels selon le directeur général du TechnoCentre éolien.

«L'année dernière on a eu des résultats où ces rencontres sur deux jours ont généré des retombées de plus de 5 millions de dollars de vente», mentionne Frédéric Côté.

http://chau.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/frederic_cot_-3g01m.jpg

Le colloque d'une durée de trois jours permettra d'aborder plusieurs enjeux et défis à venir dans l'industrie éolienne. Le rôle qu'ont les municipalités dans le développement de l'industrie en fera partie.

« Les thématiques principales ce sera tout le développement des parcs éoliens communautaires, justement dans lesquels les municipalités vont investir en capitale action pour recevoir des dividendes. Il y a aussi le volet du soutien à l'industrie manufacturière», stipule le maire de Gaspé, Daniel Côté.

Ce sont près de 200 participants qui sont réunis à Gaspé pour discuter du secteur éolien.

http://chau.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/colloque-8drsf.jpg

«Pour nous, sur le plan technique, au niveau du réseautage, de la mise à jour des connaissances dans le domaine éolien, le techno centre a fait ses preuves et est devenu une référence à la grandeur du Canada et même à l'extérieur du pays», explique Daniel Giguère de l'entreprise Innergex.

«Ça permet d'avoir une synergie, savoir qui fait quoi, quels sont les défis de l'industrie. Mais aussi de voir quelles sont les nouvelles technologies disponibles», dit Michel Carreau, directeur Énergies chez Hatch.

Certains acteurs ont même traversé l'atlantique pour venir échanger sur le sujet.

«On a des thématiques communes sur le territoire que ce soit la formation ou la maintenance. Et vous avez des spécificités notamment sur le givre, les problématiques liées au givre que nous avons moins dans notre région, mais de temps en temps », mentionne Maxime Vermeulen de l'entreprise française, ARDIE.

Les participants ont visité l'usine LM Wind Power et les ateliers de Suspendem qui se spécialise dans l'entretien et la réparation des éoliennes. Les conférences débutent ce mardi.

« Retour

Question de la semaine

Seriez-vous favorable à la législation du cannabis à des fins récréatives?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CHAU Nouvelles

Voir tous les tweets »