Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Pour contrer les coupures de VIA Rail Initiative locale pour sauver la gare de Mont-Joli

Publié le 16 octobre 2013 à 17 h 28
Auteur :
Gilles Turmel

La gare de train de Mont-Joli ne fermera pas ses portes le 25 octobre, comme prévu.


VIA Rail accepte de surseoir à sa décision annoncée il y a quelques semaines, mais la survie à long terme de la gare n'est pas assurée pour autant.


Personne dans la Mitis ne voulait se résoudre à la fermeture annoncée à la fin août par Via Rail. C’est une vague de rationalisation touchant tout le pays, dont 10 gares de l'Est-du-Québec. La gare de Mont-Joli demeurera ouverte, d'ici le 31 janvier au moins.


Les négociations avec Via Rail vont toutefois se poursuivre d'ici là. La Ville de Mont-Joli, la MRC, le CLD et la SADC s'engagent à investir 30 000 $ par année pour payer le chef de gare, un emploi à temps partiel, et aussi pour assumer certains frais comme le chauffage du bâtiment.


« Pour la ville de Mont-Joli, on sait que c’est une ville de chemin de fer. Mont-Joli existe parce qu’il y a eu un chemin de fer qui a passé en avant. Donc, aujourd’hui, je pense que c’est une bonne nouvelle », résume le maire de Mont-Joli, Jean Bélanger.


« Ce projet-là sera réévalué annuellement. Alors peu importe la durée de l’entente, ce sont des renouvellements annuels qui vont permettre à la fois d’évaluer l’efficacité des stratégique qu’on met en place et les corrections à y apporter en cours de route », analyse le député fédéral du BQ de Haute-Gaspésie-Mitis-Matane-Matapédia, Jean-François Fortin.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok