Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Gaspé Gaétan Lelièvre s’abstient de réagir à la décision de la ville

Publié le 7 mars 2014 à 17 h 13
Auteur :
Denis-Michel Thibeault

Après l’annonce de la décision de la ville de Gaspé de faire appel, le député sortant du Parti Québécois, Gaétan Lelièvre, ne croit pas opportun d’émettre un commentaire sur la décision de la ville de Gaspé d’aller de l'avant dans le processus d'appel.


Il dit que c’est le choix de la ville et que le gouvernement le respecte. Le ministre explique aussi que la ville possède ce droit. Par contre, il se dit rassuré de savoir que Pétrolia ne fera pas de forage avant le dépôt du rapport de l’INRS.

 

« Du côté du gouvernement du Québec, nous ce que nous disons toutefois c’est que nous sommes rassuré, quant au fait que Pétrolia n’ira pas faire de travaux complémentaires à Haldimand au moins d’ici le dépôt de l’étude hydrogéologique que nous avons commandés. Nous savons que le gouvernement a commandé une étude indépendante pour Haldimand l’année dernière. Les conclusions de cette étude doivent être déposées d’ici la fin mars, » rappelle monsieur Lelièvre. 


Enjeu électoral


C’est une étude très attendue pour beaucoup de personnes. On sait que l’étude doit arriver quelques semaines ou jours avant les élections du 7 avril.

 

Gaétan Lelièvre croit qu’une région comme la Gaspésie a beaucoup d’enjeux électoraux et non pas seulement l’histoire de la protection de l’eau potable.

 

« Une campagne électorale pour un comté comme la Gaspésie contient d’autres enjeux. Nous voyons cela d’une manière beaucoup plus globale. Si des gens considèrent que c’est un enjeu, ils en tiendront compte dans leur choix de candidats et dans le processus électoral, " fait valoir le candidat péquiste de Gaspé.

 

Au cours de notre entretien, nous lui avons aussi demandé si le gouvernement du Québec songeait à aider la ville à payer les coûts liés à l’appel. Des coûts que le maire estime entre 20 000 à 25 000. La réponse est non. La ville devra se rabattre sur les fonds amassés par l’UMQ, ainsi que le fonds d’aide des différentes municipalités avec le même règlement que la Ville de Gaspé.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok