Publicité

Produits Kevin Bacon


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Photos pour public averti Exposition controversée à Percé

Publié le 1 octobre 2013 à 16 h 26
Auteur :
Caroline Murray-Daignault
L’exposition parce que c’est lui présenter à travers la MRC du Rocher-Percé cet été a beaucoup fait réagir. On pouvait y voir Chloé Ste-Marie seins nus. L’exposition s’est transportée à Percé depuis la semaine dernière. Des images pour un public averti se retrouvent à la galerie du Pub Pit Caribou.


Une photo de Chloé Ste-Marie, seins nus, était visible sur la promenade à Chandler cet été. Selon la préfète, Diane LeBouthilier, il n’y avait rien de mal à exposer ce genre d’œuvre: « Quand on va se promener à Rome au Vatican, il y a des photos de nus et il n’y a rien de choquant à ce niveau-là. Je pense que des œuvres d’art, il faut toujours avoir une ouverture d’esprit et ne pas porter de jugement qui pourrait penser à des connotations qui n’ont aucune raison d’être selon moi. »

 

Depuis la mi-septembre, deux expositions de Gilles Carle sont présentées à Percé. Les œuvres de la rue du Quai sont celles qui se retrouvaient sur le territoire de la MRC cet été. « Depuis la mi-septembre on a rapatrié l’ensemble des œuvres de Parce que c’est lui sur la rue du quai, donc pour les croisiéristes internationaux et ce vendredi on a fait le vernissage de l’exposition parallèle qui s’appelle parce que c’est elle, qui regroupe les œuvres qu’on n’a pas pu exposer sur les sites publics pendant l’été », explipque la conseillère en développement culturel, Marie-Lise Tremblay.

 

La deuxième exposition, Parce que c’est elle, est présentée au Pub Pit Caribou de Percé. Les œuvres les plus osées s’y retrouvent. « C’était difficile de refuser pour nous d’exposer ce qui est à mon avis un géant du monde artistique québécois, qu’était Gilles Carle. Alors en étant disposé à ça et à offrir quelque chose de différent, on réserve cet espace-là pour des expos qui pourrait sortir de ce qu’on voit ailleurs ou de l’ordinaire », déclare le copropriétaire de la microbrasserie, Benoit Couillard.

 

Un encan aura lieu en début novembre pour que les citoyens puissent mettre la main sur les reproductions des œuvres des deux expositions.« L’ensemble des revenus sera au profit de la cause des proches aidants parce qu’on sait que c’est une cause qui est chère à Chloé Ste-Marie et qui est dans le concept de l’exposition. 50% des revenus vont aller à l’association des proches aidants du Rocher-Percé, donc un organisme d’ici et l’autre 50% sera remis à la fondation maison Gilles Carle », souligne Marie-Lise Tremblay.

« Retour

Question de la semaine

Seriez-vous favorable à la législation du cannabis à des fins récréatives?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CHAU Nouvelles

Voir tous les tweets »