Publicité

Produits Kevin Bacon


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Lamèque Deuxième série de consultations pour le regroupement à Lamèque

Publié le 13 février 2017 à 13 h 37
Auteur :
Annie Levasseur

Le projet de regroupement des îles Lamèque et Miscou franchira une étape de plus dès ce soir. Une deuxième série de consultations s’amorce. Les citoyens pourront en apprendre davantage, avant le vote prévu au printemps, sur ce projet qui vise à regrouper Lamèque à dix districts de services locaux.

Les militants en faveur du regroupement présenteront une proposition finale qui répond aux inquiétudes formulées lors des premières consultations tenues en mai et en juin.

« Actuellement, les DSL n’ont aucun pouvoir de décision. Certains ont des comités consultatifs en place, mais d’autres n’en ont même pas (…) Le gouvernement peut développer des choses dans les DSL ou faire des augmentations de taxes et bien souvent ils ne sont même pas au courant », affirme une des membres de la table ronde communautaire du regroupement des îles Lamèque et Miscou, Norma Aubut.

http://chau.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/projet_regroupement_lam_que__13f_vrier2017_-2-fb3gk.jpg

Un comité contre le projet s’est formé sur l’île Miscou.

« Si on se regroupe, on va tout perdre nos services (…) Nos taxes vont monter, on va perdre notre système de pompiers, on va perdre la clinique. On va tout perdre », explique le porte-parole de ce comité, Jean-Baptiste Bezeau.

http://chau.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/projet_regroupement_lam_que__13f_vrier2017_-4-fs60h.jpg

Si le projet va de l’avant, le gouvernement provincial remettra 280 000 $ aux territoires éloignés. Une subvention normalement donnée aux municipalités. L’entente a été négociée dans les derniers mois. 

« Ce que les DSL ont manifesté comme besoins, entre autres, il y a l’érosion. Il y a donc une possibilité de faire faire une étude ou de travailler de ce côté-là », mentionne Norma Aubut.

La principale inquiétude des opposants est l’augmentation du taux de taxe pour les résidants des petites localités. Elle serait de deux cents par 100 $ d’évaluation, donc 20 $ par année pour une propriété de 100 000 $.

« Si les pompiers sont à Lamèque et qu’ils veulent se rendre au phare de Miscou, oublie ça, aussi bien ne pas y aller. Ça va leur prendre 45 minutes pour se rendre au bout de l’île », indique Jean-Baptiste Bezeau.

http://chau.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/projet_regroupement_lam_que__13f_vrier2017_-3-nb45j.jpg

La crise du verglas a prouvé l’importance de se regrouper, selon Norma Aubut.

« Les DSL n’avaient pas de plan de mesures d’urgence. Les deux municipalités en avaient un et tout de suite elles se sont organisées et installées. Au bout de trois à quatre jours, nos deux coordonnateurs ont décidé de s’occuper également des DSL », dit-elle.

La deuxième série de consultations se terminera le 1er mars. Le vote sur le projet, lui, se tiendra le 15 mai.

« Retour

Question de la semaine

Est-ce aux gaspésiens à financer le manque à gagner d'Orléans Express pour avoir un service d'autocar sur son territoire?

Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CHAU Nouvelles

Voir tous les tweets »