Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Percé Deux grands comédiens en tournage à Percé

Publié le 6 octobre 2017 à 15 h 03
Auteur :
Stéphanie Collin

Deux grands comédiens étaient de passage à Percé la semaine dernière pour le tournage d’un court métrage réalisé par deux Gaspésiens. Louise Latraverse et Marcel Sabourin se sont prêtés au jeu de la fiction intitulé Jardins Fleuris qui pourra être vu en 2018. Stéphanie Collin s’est rendue sur les lieux du tournage.

Les scénaristes n’ont pas eu de difficultés à convaincre les deux comédiens de faire partie de la distribution de leur film.

«C’est vraiment agréable parce qu’on voit tout de suite l’expérience, le professionnalisme de ces gens-là. Ce sont des acteurs formés. Ils connaissent tellement bien leur métier que c’est un charme dans le fond», explique Guy Bonneau, cinéaste. 

Ce n’est pas seulement parce qu’ils étaient disponibles que Marcel Sabourin et Louise Latraverse ont accepté de venir en Gaspésie pour le tournage.

«J’en aurais eu d’autres que j’aurais squeezés pour venir à Percé et venir tourner. Parce qu’ils sont très gentils et l’idée est très originale. Plastiquement, c’est très amusant d’avoir a essayé tout de sorte de costumes. On fait rarement des films comme ça, la plupart du temps ce sont des films réalistes», mentionne Marcel Sabourin.

http://chau.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/jardinsfleursi2-tzcms.jpg

«C’est l’originalité, c’est un monde très ludique. Une partie très graphique. Ce sont de petits tableaux, de centaines de petits tableaux mis les uns après les autres. On est toujours dans des décors un peu fantastique avec une grande imagination», dit Louise Latraverse.

Les deux cinéastes voulaient produire un film assez éclaté, mais sans avoir le budget nécessaire pour reproduire leurs idées dans des lieux réalistes.

«On s’est dit la solution c’est peut-être de miniaturiser tout l’espace que nos comédiens vont habiter», explique Martine Fortin.

http://chau.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/jardinsfleuris-hgqt5.jpg

«On a choisi de miser sur l’esthétisme. On a choisi de favoriser l’esthétisme sur le réalisme», ajoute Guy Bonneau.

«Tout ce qui est maquette, le monde dans lequel on projette nos deux personnages, ça c’est entièrement conçu par Guy et moi. On a dessiné de quoi aurait l’air l’appartement et les meubles et tout », stipule Martine Fortin.

Maintenant que le tournage avec les comédiens est complété, le travail est loin d’être terminé pour les deux réalisateurs qui devront effectuer un énorme travail de montage pour bien reproduire l’univers dans lequel ils souhaitent plonger le public.

 

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CHAU Nouvelles

Voir tous les tweets »