Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Chandler Débordement au centre-ville de Chandler

Publié le 24 octobre 2012 à 12 h 26
Auteur :
Caroline Murray-Daignault

La ville de Chandler a été aux prises avec des débordements d'eau cette fin de semaine en plein centre-ville. Heureusement, aucun dégât majeur n'est survenu, mais plusieurs commerces ont eu chaud.

 

C’était la première fois que l’eau atteignait un tel niveau à cet endroit. Transport Québec et la ville de Chandler ont été appelés dimanche soir, en plein cœur du centre-ville, en raison d’un débordement d’eau. En effet, le ruisseau, situé à l’est du Pétro-Canada a débordé, traversant même la 132.

 

« Dans un premier temps ça a débordé du côté de l’édifice fédéral situé à droite du ruisseau et très rapidement les eaux se sont dirigées vers le boulevard René-Lévesque, explique le directeur général de la ville, Roch Giroux. Il y avait pas mal d’eau, on parle d’un pied d’eau sur le boulevard, puis l’eau s’est également dirigé vers le stationnement de la caisse populaire. »

 

Heureusement, l’eau n’a atteint aucun commerce et n’a pas endommagé la route. Les débordements de la sorte sont peu fréquents au centre-ville de Chandler mais deux raisons peuvent l’expliquer. Une marée de plus de 5 pieds et des vents du sud ont créé le débordement.

 

« Dans un premier temps, il y a avait déjà une résistance qui limitait la sortie d’eau, précise Roch Giroux. Dans un deuxième temps, on suspecte, dans la conduite elle-même, qu’une obstruction ait pu jouer un certain rôle. »

 

La ville de Chandler rencontrera sous peu le ministère du Transport afin de régler le problème de conduits bloqués.

 

« Si on peut améliorer la situation, on va le faire, affirme le directeur. On va devoir s’asseoir avec les gens du ministère pour faire la lumière pour voir si l'on peut éviter que des situations pareilles surviennent dans le futur. »

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok