Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Chandler Débat à Chandler entre les candidats à la mairie

Publié le 24 octobre 2013 à 17 h 02
Auteur :
Caroline Murray-Daignault

Deux débats ont eu lieu à Chandler, mercredi, organisés par la radio Bleu FM.


Les candidats à la mairie de Chandler ont débattu devant une centaine de personnes. Mais les 3 candidats à la préfecture ont vu la salle se vider rendus à leur tour. Ils ont partagé leurs idées devant une trentaine de personnes.


Louisette Langlois, mairesse sortante de Chandler et Philippe Berger ont tenté de faire part de leurs idées à travers les nombreuses questions de la population.

 

Philippe Berger est candidat à la mairie de Chandler : « Si je suis élu, je vais avoir en 2014, en janvier 2014 le premier forum pour nos jeunes et nos entrepreneurs. C’est quoi qu’on fait avec notre ville, comment on s’y prend et on va frapper à quelles portes ? »

 

« Ce qu’on a fait sous mon mandat, c’est qu’on a fait un plan d’action, un plan d’action économique. », a promis la mairesse sortante de Chandler, Louisette Langlois.

 

À plusieurs moments, les deux candidats sont revenus sur des conflits antérieurs, rappelant l'histoire de congédiement de Philippe Berger. Les citoyens présents ont d'ailleurs dénoncé la place que cela a prise dans le débat.

 

« J’ai trouvé ça cordial, mais Monsieur Berger on voyait que c’était écrit. Ça paraissait qu’il y avait quelqu’un derrière lui qui lui avait suggéré ses réponses, mentionne Marcel Lavoie, un citoyen de Chandler.

 

« Malheureusement on va encore chercher de petites querelles, on va sortir ça. Il faut parler du présent et du futur. Il n’y avait pas de questions qui touchaient directement l’avenir des jeunes, nos jeunes », demande Jacques Bujold de Chandler.


Débat des préfets de Rocher-Percé


Plus de la moitié de la salle s'est vidée pour le débat à la préfecture de la MRC du Rocher-Percé. Diane LeBouthillier, Maurice Anglehart et Edmond Sirois se sont entendus sur quelques sujets, ils sont tous les trois en faveur du développement pétrolier et en faveur du projet de cimenterie. Ils veulent tous les trois redorer l’image de la MRC.

 

« On parle de développement, développement durable, oui c’est important au niveau de la MRC », affirme Diane Lebouthillier.

 

« Moi j’ai assez hâte d’être préfet pour faire des choses, vous ne pouvez pas me croire », a indiqué Maurice Anglehart.

 

Pour sa part, Edmond Sirois s’engage à ne pas conserver son salaire de préfet : « On est considéré comme la MRC la plus pauvre. Moi mon salaire, si je suis élu, je vais le donner à une fondation, pour qu’il soit redistribué. »

 

Les candidats disposent encore d’une dizaine de jours pour gagner le vote.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok