Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Nouvelle campagne promotionnelle Carleton-sur-Mer mise sur l'une de ses richesses: les étudiants

Publié le 28 août 2014 à 15 h 27
Auteur :
Léa Beauchesne
«Carleton-sur-Mer, ville étudiante» : c’est le slogan qui chapeaute le tout nouveau concept promotionnel de la municipalité. On mise sur le créneau étudiant comme pôle de développement économique. La campagne, lancée jeudi matin à l’Hôtel de ville de Carleton, tentera de mettre en valeur l’importance des étudiants dans la pérennité de sa vitalité.

 carleton_2-ysn0c.jpg


L’instigateur du projet, Steven Parent, est professeur au CÉGÈP de Carleton et siège également comme conseiller municipal. Depuis son arrivée à la ville, il veut promouvoir l’importance des étudiants : «Souvent, les municipalités recherchent une industrie prolifique. Nous on en a une industrie : ça fait des années qu’à Carleton-sur-Mer on a des écoles : primaires, secondaire, collégial, DEP, tout ça. C’est ça notre industrie!»

 

Professeurs et directeurs se sont unis à la ville pour former un comité chargé de valoriser les étudiants de tous les âges et faciliter leur intégration. Un outil de développement essentiel selon Steven Parent : «Il faut s’en occuper, puis il ne faut pas le prendre pour acquis. Il faut montrer au monde que c’est important pour nous et pas juste aux gens d’affaires.»

 carleton-sqm36.jpg


Des autocollants électrostatiques et des affiches géantes ont été créées par la graphiste Anie Cayouette. Les affiches seront installées aux entrées Est et Ouest de Carleton, ainsi qu’au Centre-Ville.


Au-delà des autocollants?

Pascal Alain, directeur du loisir, de la culture et du tourisme à la Ville est prêt à passer à la prochaine étape : «On va maintenant travailler à l’élaboration d’une politique étudiante. On vient de dévoiler nos affiches, nos panneaux, on est très content, mais il faut travailler sur quelque chose de plus concret.»

 

Les actions concrètes demeurent plutôt nébuleuses pour le moment. L’élaboration de cette politique étudiant se fera cet automne et devrait permettre d’établir un plan de déploiement clair. L’exemple principal donné par les comités est celui d’offrir des rabais étudiants dans les commerces.

 

Le plan ciblera les besoins étudiants dans plusieurs domaines. La directrice du campus de Carleton, Françoise Leblanc, a déjà identifié quelques unes de ces préoccupations. «On pense entre autre à l’accueil et à l’intégration. Un étudiant qui se sent bien dans son milieu performe beaucoup mieux.» Elle souhaite également évaluer les besoins en matières de logements, une problématique récurrente dans la région.

 

De la prévention sera également faite auprès des employeurs afin que ceux-ci offrent des horaires respectant les impératifs scolaires de leurs employés étudiants.

 

Un apport économique important

Françoise Leblanc Perreault affirme que la rétention des étudiants est primordiale : «Nous on estime qu’un étudiant qui part de la région pour aller étudier à l’extérieur pour un an, c’est 10 000$ de pertes nettes pour le milieu.»

 

Son collègue Steven Parent est du même avis : «L’éducation à Carleton, c’est tout près de 200 emplois de qualité, 8 M$ de masse salariale. Et, surtout, 1200 étudiants qui dynamisent le milieu, culturellement, économiquement, qui donnent de la vie à Carleton-sur-Mer.»

 

En parallèle, le comité lance également l’offensive «Carleton-sur-Mer, ville active», pour mettre en valeur le potentiel de la municipalité chez les jeunes familles. On mise sur quatre volets : le tourisme, les affaires, les loisirs et à la culture.


« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok