Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Murdochville 60e anniversaire de Murdochville

Publié le 29 juillet 2013 à 15 h 10
Auteur :
Caroline Murray-Daigneault

La ville de Murdochville célèbre son 60e anniversaire cette année. Pour l’occasion, la ville a organisé des festivités toute la fin de semaine. Cela a commencé avec l’inauguration d’un monument pour rendre hommage aux mineurs.

 

C’est devant une soixantaine de personnes, résidents et pionniers de Murdochville que Sam a été inauguré. Son nom vient de l’acronyme S.A.M pour symbole d’avenir de Murdochville.

 

Claude Rioux est l’artiste qui l’a créée : «La statue représente un mineur, parce que c’est le symbole de Murdochville. C’est grâce à ces mineurs-là si Murdochville a été exploité et qu’ils ont fini par créer une ville.»

 

Le président de la FTQ était présent. Il a fait ses premières armes dans le monde syndical ici, à Murdochville, où il a grandi.

 

«Il y a beaucoup d’émotions, mes parents sont enterrés ici, mes enfants sont nées ici, relate Michel Arseneault, président de la FTQ. J’ai vécu ici jusqu’à l’âge de 27 ans et définitivement, le syndicalisme que j’ai pratiqué à Murdochville, le fait d’avoir été élu président de la section locale des métallos de Murdochville, une section de 1 500 membres, ça a été un tremplin pour moi dans ma carrière syndicale et j’ai suivi mon chemin jusqu’à la présidence de la FTQ.»

 

Les festivités de Murdochville tombent parfaitement avec la revitalisation du centre-ville qui s’effectue depuis quelque temps. Le Centre d’interprétation du cuivre accueille aussi plusieurs visiteurs depuis sa réouverture en juin dernier.

 

 

 

Pour la mairesse de la municipalité, il est important de célébrer les 60 dernières, mais aussi de regarder vers l’avant. «Souligner la vitalité de Murdochville, la vie encore présente à Murdochville, souligner le passé, parce que notre passé nous explique le présent et honore notre futur, mais en fin de compte, moi je crois sincèrement que la ville va prendre un regain de vie à partir des festivités du 60e», croit Delisca Ritchie-Roussy.

 

Les maires des régions voisines se sont déplacés pour fêter cette ville qui était autrefois un des importants centres économiques de la Gaspésie. Malgré ses difficultés des dernières années, Murdochville continue d’espérer de grands projets pour assurer sa longévité.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CHAU Nouvelles

Voir tous les tweets »