Publicité

Produits Kevin Bacon


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Maisonnette Maisonnette veut garder sa coop

Publié le 16 mars 2016 à 10 h 21
Auteur :
Annie Levasseur

Le conseil municipal de Maisonnette refuse de voir sa coop fermer. Les membres ont rencontré les médias, hier soir, à la suite de l’annonce faite par la Coopérative de Caraquet plus tôt dans la journée. L’entreprise prévoit fermer quatre de ses six magasins à la mi-mai, ce qui occasionnera la perte de 25 emplois.

« Le but de la conférence de presse de ce soir est principalement de demander clairement au conseil d’administration de reculer sur cette décision-là », affirme le maire de Maisonnette, Jason Godin.

Le conseil municipal a l’intention de se battre pour garder sa coop. La fermeture de l’établissement ferait trop mal au village selon le maire.

« Dans le fondement du mouvement coopératif, ce sont normalement les membres qui décident. Après quatre ans de discussions avec la coop et après quatre ans à nous faire dire des informations contradictoires, c’est un coup de couteau dans le dos pour le conseil municipal de Maisonnette et pour la communauté », dit-il.

Faux, rétorque le président de la coop, Michel Rail.

« On s’est rencontré les dernières fois quand on a fait les changements de bannières, en septembre 2014. On lui avait dit que ce n’était pas notre intention de fermer dans la prochaine année. On a tenu notre promesse et à ce moment-là on ne pouvait pas se prononcer sur ce qui allait se passer dans le futur », mentionne-t-il.

Le maire de Maisonnette ne croit pas que le magasin est déficitaire.

« Durant les années précédentes, la comptabilité de la coop de Maisonnette, de Caraquet, de la quincaillerie, de la station d’essence étaient toutes faites ensemble donc pas moyen de savoir qui génère plus que d’autres. On soupçonne que tout a été fait pour cacher les déficits de la quincaillerie », explique Jason Godin.

Une accusation démentie par la coop qui fera connaitre les chiffres à l’assemblée générale annuelle du 29 mars. Depuis un an, la comptabilité est distincte pour chaque magasin.

« L’AGA va répondre à toutes les questions. Nous sommes ouverts à la discussion. La ventilation des coûts est très simple. La quincaillerie a son déficit et les autres points de services ont leur déficit », ajoute Michel Rail.

La coopérative de Caraquet veut aider les communautés en cédant les magasins pour peu d’argent.

Le conseil municipal de Saint-Léolin tiendra une réunion publique au sujet de la fermeture de sa coop, lundi à 19 h. 

« Retour

Question de la semaine

Comment réagissez-vous à l'annonce des trois nouveaux sites de traitements d'hémodialyse qui seront mis en place en Gaspésie en 2017 à Maria, Gaspé et Ste-Anne-des-Monts?




Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CHAU Nouvelles

Voir tous les tweets »