Publicité

Produits Kevin Bacon


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Newport Des pêcheurs enthousiastes de prendre la mer

Publié le 22 avril 2016 à 16 h 22
Auteur :
Claude Rivest

La saison de la pêche au homard débute ce week-end en Gaspésie. Les attentes sont bonnes pour les pêcheurs, qui ont connu une saison record l’an dernier.

De Gaspé à Paspébiac, 153 capitaines-pêcheurs terminent leurs préparatifs pour la saison de 68 jours qui débute le 23 avril.

« Les préparatifs vont bien, on a la température qui est avec nous depuis deux jours il fait beau, il fait soleil, il fait chaud. Ça travaille bien, on est en train de charger le premier voyage, et demain matin on va prendre la mer à 4h30 l’heure officielle, l'heure légale pour mettre les cages à l’eau. » - Joël Berthelot, président du regroupement des pêcheurs professionnels de la Gaspésie

Pour certains pêcheurs, les préparatifs s’accompagnent de certaines superstitions. Ce pêcheur rencontré à Port-Daniel ne jure que par le Hareng frais pour appâter ses cages. Les pêcheurs Paspeyas, eux, se contentent de harengs surgelés. Mais peu importe d’où ils partent, les pêcheurs sont certains d'avoir un bon prix pour leurs prises cette année.

« On a des sons de cloche, mais on n'a pas encore de prix final. On s'attend à avoir un petit peu plus que l'année passée au départ. Ça reste à voir dès les premiers débarquements lundi. » - Joël Berthelot

Chose certaine, les pêcheurs de la Gaspésie multiplient les efforts depuis quelques années pour permettre à la ressource de se renouveler.

« Aujourd'hui on est reconnu par la marine Stewardship Council, la MSC, et on est recommandé par le programme Ocean Wise de l’aquarium de Vancouver » - Jean Côté, directeur scientifique, regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie

Monsieur Côté ajoute que les données partagées par Pêche et Océan Canada confirment que l'état des stocks a considérablement augmenté au cours des dernières années. De plus, comme l'an dernier, le homard gaspésien sera facile à distinguer.

« Un homard qui porte ce médaillon-là ici, qui vous certifie que ça vient de la Gaspésie, et qui porte évidemment la belle mention Aliments du Québec » - Jean Côté

Les pêcheurs de homard Gaspésiens espèrent que les débarquements cette année seront au moins aussi bons que l'an dernier, qui était déjà une saison record. En comparaison, l'an dernier 4 millions de livres de homard ont été pêchées, contre 1,9 million de livres en 2011.

« Retour

Question de la semaine

Est-ce aux gaspésiens à financer le manque à gagner d'Orléans Express pour avoir un service d'autocar sur son territoire?

Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CHAU Nouvelles

Voir tous les tweets »