Publicité

Produits Kevin Bacon


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Shippagan Brian Gallant optimiste pour l’économie

Publié le 21 mars 2016 à 09 h 38
Auteur :
Annie Levasseur

Le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Brian Gallant, a lancé un message d’optimisme, la semaine dernière, aux gens d’affaires de la Péninsule acadienne. Malgré les difficultés, il croit que les petites entreprises sont l’avenir de la province et que les régions doivent collaborer pour aller de l’avant.

« Vous avez tous des défis et des opportunités devant vous », affirme le premier ministre du Nouveau-Brunswick.

Brian Gallant est convaincu que le Nouveau-Brunswick est sur la bonne voie malgré ses difficultés économiques. L’arrivée au pouvoir des libéraux au niveau fédéral améliore la situation selon lui.

« On va voir, avec le gouvernement fédéral, davantage d’investissements dans nos infrastructures. On va voir d’autres investissements dans des programmes qui vont nous aider à développer une main-d’œuvre qualifiée et nous allons voir des investissements dans l’innovation », dit-il.

photo_congres_gallant-nq0x6.jpg

Les présidents des chambres de commerce de la région sont d’accord avec le premier ministre qui dit que la collaboration est essentielle pour l’économie de la Péninsule acadienne.

« La péninsule se penche de plus en plus sur cette approche-là. Nous travaillons beaucoup plus ensemble et nous nous appuyons », explique le président de la Chambre de commerce des Îles Lamèque et Miscou, Jules  Haché.

« Il faut aller de l’avant et travailler avec nos communautés de la péninsule pour faire quelque chose de bien », ajoute le président de la Chambre de commerce du Grand Tracadie-Sheila, René Brideau.

photo_route_11-kw9fz.jpg

Pour le premier ministre, l’investissement dans les infrastructures permettra à la Péninsule acadienne de se développer. L’amélioration de la route 11 devrait être une priorité selon les gens d’affaires.

« Les routes sont notre seul moyen de transport. Quand on parle d’amener des articles ici pour nos entrepreneurs et de sortir nos produits, on n’a pas d’aéroports et de train. Ça devient primordial pour toute notre économie », mentionne la présidente de la Chambre de commerce de Shippagan, Shelley Robichaud.

« La route 11 est un projet sur lequel on travaille depuis déjà quelque temps comme gouvernement. On a fait des investissements et on va essayer de travailler avec le gouvernement fédéral pour faire d’autres investissements », indique  Brian Gallant.

Le taux d’imposition des petites entreprises passera de 4 à 3,5 % le 1er avril.

« Retour

Question de la semaine

Croyez-vous que le quai de Percé sera ouvert cet été?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CHAU Nouvelles

Voir tous les tweets »