Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Émissions

« Retour

Kilimandjaro Objectif Sommet

  • 15 février 2011 Épisode 1Voir l'épisode

    Denis raconte de quelle manière la maladie a changé sa vie et explique les raisons qui l’ont amené à prendre part au défi Kilimandjaro organisé par la Société canadienne de la Sclérose en Plaques. Patrice, Cindy et Mélanie parlent des raisons qui les ont poussés à embarquer dans l’aventure du défi Kilimandjaro.

  • 22 février 2011 Épisode 2Voir l'épisode

    On assiste à la préparation physique de l’équipe alors que Pierre Bruneau et Ève-Marie Lortie leur donnent des conseils sur l’entraînement. Denis et l’équipe de CIMT se rendent au New-Hampshire afin de gravir les Monts Lafayette et Liberty. Cindy livre un témoignage empreint d’émotion.

  • 1 mars 2011 Épisode 3Voir l'épisode

    Chacun confie les peurs qui l’habitent à quelques jours du départ. Cindy rencontre diverses personnalités publiques qui ont gravi le Kilimandjaro et qui partagent leur expérience. Puis, l’équipe reçoit les encouragements de quelques artisans du réseau TVA.

  • 8 mars 2011 Épisode 4Voir l'épisode

    C’est le départ pour la Tanzanie. Denis, Cindy et Mélanie disent au revoir à leur famille. L’aventure débute officiellement avec l’ascension du Mont Méru alors que Denis voit son état de santé se détériorer.

  • 15 mars 2011 Épisode 5Voir l'épisode

    En Tanzanie depuis 5 jours, l’équipe débute l’ascension du Kilimandjaro alors que certains participants sont forcés d’abandonner. Chacun fait un compte-rendu de son aventure et Denis parle de son état de santé

  • 22 mars 2011 Épisode 6Voir l'épisode

    L’ascension du Kilimandjaro se poursuit et plusieurs marcheurs se voient dans l’obligation de mettre fin à leur aventure. Pendant ce temps, Denis et l’équipe de CIMT sont confrontés à un dilemme dont l’issue pourrait modifier le dénouement de ce défi.

  • 29 mars 2011 Épisode 7Voir l'épisode

    Après plus de 40 km de marche, les participants au défi Kilimandjaro partent en Safari. Un périple de 4 jours durant lequel l’homme et la faune cohabitent en harmonie. Puis, Cindy et Mélanie visitent la Tanzanie et découvrent le peuple Massaï.

  • 5 avril 2011 Épisode 8Voir l'épisode

    De retour au Québec, Denis et l’équipe de CIMT font le bilan de leur aventure. Avec émotion, ils reviennent sur les moments les plus marquants de la série. Cindy et Mélanie profitent de l’occasion pour livrer un touchant témoignage à leur ami Denis.

Année de création : 2011
Nombre de saisons : 1
Production : CIMT
Réalisation : PixMedia, pour CIMT et CHAU

Participants : Denis Lafrance, Patrice Gagnon, Cindy Simard et Mélanie Simard

Est-il réellement possible de se résigner, avec sérénité, au sort que la vie nous a réservé? Est-il envisageable, malgré la maladie, d’aller au bout de nos rêves? Est-il rationnel de croire au bonheur en sachant qu’à jamais, notre liberté est hypothéquée? Et si un homme nous prouvait que oui… Voilà l’idée derrière la série Kilimandjaro Objectif Sommet.

Tout a débuté par une simple rencontre entre Denis Lafrance et Mélanie Simard. S’étant présenté aux bureaux de CIMT dans l’espoir d’y obtenir une commandite visant à financer sa participation au défi Kilimandjaro organisé par la SCSP*, Denis, atteint de Sclérose en Plaques depuis 2008, y voit son destin prendre une direction des plus inattendues. Touchée par la cause et par l’histoire de celui-ci, Mélanie a le sentiment que la direction de CIMT peut s’impliquer dans ce projet à un niveau encore plus important que celui de partenaire financier.

Mais comment offrir un appui de longue haleine à Denis? Comment s’assurer que la cause qu’il défend jouisse d’un rayonnement enviable et d’une mise en valeur de haut niveau? Comment suivre l’évolution de son cheminement? En l’accompagnant tout simplement.

Emballé par le projet, l’intérêt et la réponse de Denis se firent entendre instantanément. Kilimandjaro Objectif Sommet, l’aventure la plus démesurée de la télé, venait d’être créée. C’est accompagné de Patrice Gagnon, de Cindy Simard et de Mélanie Simard que Denis vivra les préparatifs physiques et psychologiques qui le conduiront en Tanzanie à la conquête du plus haut sommet d’Afrique alors que chaque étape; chaque état d’âme sera capté sur pellicule.

Par cette odyssée qui a permis à ces quatre complices de se dépasser et d’atteindre leurs propres sommets, chacun d’eux a fait partie de votre quotidien. Tout au long de ce projet, ils se sont livrés à vous sans retenu. Avec vous, ils ont partagé leurs joies, leurs craintes, leurs succès et leurs faiblesses. Pour vous, ils ont été au bout d’eux-mêmes...

Kilimandjaro Objectif Sommet : une cause, une montagne, plusieurs victoires!

*Société Canadienne de la Sclérose en Plaques

  • De Cindy Simard

    Lorsque Mélanie m’a fait part pour la première fois de ce projet à la fois ambitieux et démesuré, ma réponse fut un non catégorique. Pour moi, il était hors de question de m’investir dans la préparation qu’exigeait l’ascension du Kilimandjaro. Ma sœur étant déterminée, elle revint à la charge quelques jours plus tard. Encore aujourd’hui, j’ignore si ce sont les arguments de Mélanie qui m’ont convaincue de participer à cette aventure. Toutefois, une chose est sûre : je ne pouvais rester indifférente à l’histoire de Denis Lafrance. Bien que craintive face aux issues que pouvaient entrainer un tel projet, jamais je n’ai regretté mon choix d’appuyer et de partager la démarche de Denis. Les moments privilégiés que j’ai vécus auprès des membres de l’équipe de la série Kilimandjaro Objectif Sommet sont pour moi des souvenirs impérissables. Je suis fière d’avoir contribué à l’avancement de la recherche sur la Sclérose en Plaques, une cause aussi noble qu’importante.

    Merci Denis d’être entré dans ma vie et merci d’être celui que tu es : un homme qui carbure à la détermination et au courage!

    Ton amie, Cindy


    De Mélanie Simard

    C’est au cours de l’hiver 2010 qu’est née la série Kilimandjaro Objectif Sommet. Au départ, Denis m’avait approché afin que la station CIMT appui financièrement son projet; celui de participer au Défi Kilimandjaro, un périple mis sur pied par la Société Canadienne de la Sclérose en Plaques. Touchée par l’histoire de Denis et par la noblesse de la cause, mon instinct m’a amenée à proposer à Denis un partenariat pour le moins original : créer un docu-réalité qui suivrait les étapes préparatoires menant à l’ascension du plus haut sommet d’Afrique. Denis fut immédiatement emballé par cet ambitieux projet. Jamais une télé régionale n’avait produit une série de cette envergure et j’étais persuadée qu’il fallait donner vie à cette idée.

    Quelques semaines plus tard, après avoir réussie à convaincre ma sœur Cindy de prendre part à cette aventure démesurée, le coup d’envoi de la série Kilimandjaro Objectif Sommet était donné. Bien qu’exigeant, ce projet fut pour moi des plus significatifs puisqu’il m’a permis de faire des rencontres exceptionnelles et surtout, de me dépasser tant sur le plan professionnel que personnel. Cindy, merci d’avoir accepté de m’accompagner dans cette belle et grande aventure! Patrice, merci pour ton professionnalisme et ton amitié! Et Denis, merci pour ton courage, ta détermination et ton ouverture, mais surtout d’être entré dans ma vie!

    Mélanie

    De Patrice Gagnon

    Un souvenir gravé à jamais dans ma mémoire.

    Incroyable! Je me souviens du jour heureux où la production m'a demandé si l'aventure m'intéressait. J'avais répondu "oui" sans aucune hésitation. Sans vraiment saisir la grandeur de ce qui allait de passer. Pour un cameraman, ces aventures représentent de riches possibilités de tournage; Stimulantes et passionnantes.

    Puis il y eut des rencontres. Celle de Denis Lafrance. La découverte de son rêve. La compréhension de son grand désir et de sa volonté. Puis de son frère et de toute l'équipe de l'Association de la Sclérose en Plaques du Québec. Moments heureux.

    Je me mis des objectifs extrêmement élevés. Je vécu une préparation intense et je mis tous les efforts nécessaires pour être digne de cette aventure; pour me prouver à moi-même que j'en étais capable, pour honorer l'équipe de CIMT et surtout afin de permettre le but ultime: Être un support efficace pour Denis et vivre avec lui le sommet dans le but de rapporter les meilleures images de sa réussite.
    Lors de ce voyage, j'ai été sidéré par la force, la volonté et la solidité de Mélanie, par la profondeur, la rigueur et l'amour de Cindy. Les deux sœurs m'ont poussé à être fort et à croire en la possibilité d'accomplir notre mission. La montagne est un lieu unique où la rencontre avec l'autre est intense, mais surtout où le face à face avec soi est immense. Il faut être prêt à s'affronter soi-même. Ce fût difficile parfois, mais combien enrichissant et exaltant.

    Denis, rarement j'ai eu l’occasion de voir dans les yeux d'un homme autant de détermination et d'amour. Ta volonté transcende la réalité. Tu sais, après ce grand moment que tu m'as fait vivre, la vie continue. Toutefois, elle demeure remplie d'un souvenir immense, large et puissant... D'odeurs, de couleurs et de sensations de hautes montagnes, mais surtout de ton regard vers la cime, de ton visage dans ma tête, de ton sourire et de l'homme extraordinaire que j'ai eu le privilège de côtoyer lors de cette aventure; l’une des plus grandes de ma vie. Je te souhaite d’être heureux mon ami!

    Ce que nous avons vécu est précieux et unique... Merci!

    Tout comme vous, les images sont imprégnées en moi à jamais!

    Patrice "Mérino" Gagnon

    De Denis Lafrance

    C’est à l’automne 2008 que mon univers a basculé. Tout au long de l’hiver de cette année-là, je ne vais pas bien et je me sens terriblement fatigué…Au printemps, alors que je suis au travail, je m’effondre soudainement. Je n’ai plus aucun équilibre. Le 10 Octobre, après une multitude de tests et d`examens, mais surtout après une interminable attente, les médecins doivent enfin me faire part de leur diagnostique. Malheureusement, je ne peux aller à mon rendez-vous, car quatre jours plus tôt je suis victime d’un infarctus et le 10 octobre, jour où je dois recevoir mes résultats d’examens, le cardiologue m’opère d’urgence afin de débloquer les artères bouchées. C’est donc au mois de novembre, après une convalescence de plusieurs semaines, que l’on m’annonce que je suis atteint de la Sclérose en Plaques. Cette nouvelles est pour moi un véritable choc que je ne peux me résigner à accepter. Un malheur ne venant jamais seul, ma conjointe de l’époque décide de me quitter!

    Alors que je suis chez-moi à récupérer de mon infarctus, je vois Charles Tisseyre en entrevue à la télé alors qu’il s’apprête à gravir le mont Mera, au Népal. À l’écoute de et entretien, j’envie ce groupe de participants qui est sur le point de débuter cette fascinante aventure. Amer des épreuves qui me sont infligées, je me fais la réflexion suivante : atteindre les plus hautes cimes de la planète est pour moi un rêve ce qui fait en sorte que je suis de ceux et celles qui devraient prendre part à cette expédition. En effet, dans mes rêves les plus fous, je m`imagine gravir les plus hautes montagnes; atteindre les sommets les plus élevés.

    Suite au visionnement de cette entrevue de M. Tisseyre, le quotidien reprend son cours et ce rêve de dépassement que je caresse secrètement depuis tant d’années reprend le chemin de l’imaginaire. Le temps passe et durant cette période où je me trouve confronté à moi-même, la noirceur et détresse m’envahissent. Perdu et sans espoir, je m’accroche à la mort et prépare discrètement mon suicide. Toutefois, pour une raison qui m’est encore inconnue, je renonce à cette avenue...

    Un samedi matin d’octobre 2009, j’apprends, en feuilletant la revue SP Québec, que 20 personnes entreprendront, en janvier 2011, l’ascension du Kilimandjaro afin de financer la recherche sur la Sclérose en Plaques. Interpellé par ce projet, je cours vers mon bureau afin d’avoir accès à un ordinateur et je vérifie s’il est encore possible de s’inscrire. Le weekend me semble interminable tellement je suis emballé à l’idée de relever un défi aussi noble qu’imposant. Le lundi, à la première heure, je m’entretien avec la responsable du projet alors que 24 heures plus tard elle me confirme mon inscription. Or, au moment où je m’enregistre, il est logiquement impossible pour moi de relever ce défi. Ma condition physique est précaire et je dois jongler quotidiennement avec des problèmes d’angine de poitrine, de cholestérol et de diabète et ce, sans compter un surplus de poids qui a pour effet de diminuer mon endurance physique. S’ajoute à cela les trois opérations au cœur subies en 2008 en plus du diagnostique de Sclérose en Plaques reçu il y a quelques mois.

    Qu’importe les épreuves que la vie m’envoie... Je caresse ce rêve depuis trop longtemps pour ne pas lui donner vie. C’est alors que je décide de me lever et d’agir.

    Ayant sollicités beaucoup d’entreprises où les portes me sont demeurées fermées, c’est après avoir frappé à celle de CIMT qu’enfin on me l’ouvrait. Jamais je n’aurais espéré recevoir un tel appui de la part de personnes que je ne connaissais que très peu. À tous ces gens qui forment la belle et grande famille qu’est CIMT... À Cindy et Mélanie, sans qui cette belle aventure n’aurait été possible... À vous tous et toutes qui m’avez témoigné vos encouragements tout au long de ce merveilleux périple : MERCI!

    Denis Lafrance

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok